France-Heurts à Calais en marge d'une manifestation interdite

le
1
    CALAIS, 1er octobre (Reuters) - Des heurts ont opposé samedi 
après-midi des migrants et leurs soutiens à des policiers aux 
abords du campement dit de "la jungle" à Calais où une 
manifestation pro-réfugiés devait se tenir malgré son 
interdiction, a-t-on appris auprès de la préfecture du 
Pas-de-Calais.  
    Vers 16h00 (14h00 GMT), environ 200 migrants et une 
cinquantaine de manifestants se sont rassemblés sous le pont de 
la rocade à l'entrée du camp pour protester contre les 
conditions d'accueil des réfugiés. 
    Les forces de l'ordre les ont repoussés à l'intérieur du 
camp "en raison de l'interdiction de la manifestation", 
justifiée par des risques de troubles à l'ordre public, indique 
la préfecture. 
    Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de pierre et ont 
répliqué en utilisant des gaz lacrymogènes et des canons à eau, 
ajoute-t-elle.  
     La Coalition internationale des sans-papiers et migrants 
(CISPM) avait décidé de maintenir cette manifestation, malgré 
son interdiction par la préfecture du Pas-de-Calais. 
    Environ 150 manifestants supplémentaires, partis de Paris en 
bus samedi matin en direction de Calais, ont été bloqués par les 
forces de l'ordre à un péage autoroutier aux abords de 
Saint-Omer, et n'ont pas pu rejoindre Calais.  
 
 (Pascal Rossignol à Calais et Pierre Savary à Lille, édité par 
Chine Labbé) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 il y a 6 mois

    La Coalition internationale des sans-papiers et migrants (CISPM) ...........Environ 150 manifestants supplémentaires, partis de Paris en bus samedi matin en direction de Calais