France-Hausse sans précédent du prix du timbre

le
2

PARIS, 1er octobre (Reuters) - La Poste a annoncé mercredi une hausse sans précédent de 7% des tarifs du courrier au 1er janvier prochain, ce qui portera le prix du timbre vert à 0,68 euro et celui du timbre prioritaire à 0,76 euro. L'entreprise, qui avait reçu le 22 juillet le feu vert de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour une hausse de tarifs supérieure à l'inflation, juge cette augmentation indispensable "dans un contexte d'accélération de la baisse des volumes (-6% en 2013)". En conséquence, "le prix de la Lettre verte passera de 0,61 à 0,68 tandis que le timbre prioritaire passera de 0,66 à 0,76 ", précise La Poste dans un communiqué. "L'avantage tarifaire proposé par la Lettre verte, désormais majoritairement utilisée par les clients, sera donc renforcé et porté à 8 centimes par rapport à la Lettre prioritaire, contre 5 centimes auparavant", souligne-t-elle. Les tarifs des colis nationaux augmenteront de 1,2% en moyenne, les tarifs des colis internationaux baisseront de l'ordre de 5%. Le groupe estime que l'évolution des tarifs n'aura "qu'un faible impact sur le budget des ménages", avec une hausse moyenne inférieure à 4 euros par ménage et par an. Les tarifs du courrier avaient augmenté en moyenne de 2,8% au 1er janvier 2013 et de 3% au 1er janvier 2014. (Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ludpub le mercredi 1 oct 2014 à 11:00

    Ce qui est amusant avec la poste, c'est qu'elle se coule elle même...On augmente le tarif pour faire face à la baisse des volumes...qui ne baisseront pas davantage suite à la hausse des tarifs ?D'ailleurs les hausses trés régulières des timbres et prix des colis ne sont ils pas responsables d'une baisse des petits envois ?

  • frk987 le mercredi 1 oct 2014 à 10:56

    SIX distributions par semaine, n'est-ce pas de la folie pure et simple ????? Avant 14 (1914) il n'y avait que le 14 juillet de férié pour les "piétons", ancêtres des facteurs puis des "préposés", normal, il n'y avait ni téléphone, ni internet. Aujourd'hui c'est RIDICULE. La facture postée attendra aussi bien une semaine, sachant qu'elle est envoyée un mois à l'avance !!!!