France : Harnois estime ne pas être un cas isolé

le
0
France : Harnois estime ne pas être un cas isolé
France : Harnois estime ne pas être un cas isolé

Reçue pour exposer les faits concernant ses accusations d'harcèlement moral et de mariage blanc envers Myriam Baverel, la Française d'origine canadienne, Marlène Harnois, s'est dite satisfaite de l'entretien qu'elle a eu ce mercredi au ministère des Sports. «L'entretien s'est très bien passé. C'est très satisfaisant, je suis vraiment contente d'avoir été entendue par le ministère. Aujourd'hui, je ne suis plus seule. En plus du soutien interne de ma discipline, je suis accompagnée dans ma démarche pour la reconnaissance de la vérité et de la justice», a poursuivi l'athlète. La médaillée olympique n'a pour le moment engagé aucune poursuites judiciaires. «Ce sera fait en concertation avec mon avocat. J'attends beaucoup de cette enquête ministérielle mais je veux aller au bout de ma démarche pour préserver le sport français et réparer d'anciennes victimes. Je ne suis pas un cas isolé.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant