France-Grèves dans la fonction publique mardi, des vols annulés

le
2
    PARIS, 25 janvier (Reuters) - Un vol sur cinq sera annulé 
mardi dans les aéroports français en raison d'un préavis de 
grève pour l'emploi et les salaires des syndicats de la fonction 
publique, qui touche aussi les hôpitaux publics et l'éducation.  
    Les taxis seront également en grève mardi dans toute la 
France pour protester contre la concurrence des VTC (voitures de 
tourisme avec chauffeur), dont ils réclament la suppression. Des 
blocages sont à prévoir aux abords des aéroports de 
Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly, près de Paris. 
    Déposé par le Syndicat national des contrôleurs du trafic 
aérien (SNCTA), Force ouvrière (FO) et la CGT, le préavis de 
grève dans le secteur aérien a conduit l'aviation civile à 
demander la suppression préventive de 20% des vols aux 
compagnies aériennes mardi. 
    Le SNCTA a appelé à une grève des contrôleurs de mardi matin 
à la fin du service de nuit mercredi au matin. 
    La journée de mobilisation devrait être globale. 
    A l'appel de CGT, FO, Solidaires et FSU, les fonctionnaires 
entendent protester contre leur système de rémunérations depuis 
2010, tandis que dans l'Education nationale, la réforme du 
collège est mise en question par l'intersyndicale. 
    En septembre, trois syndicats majoritaires -- CGT, FO et 
Solidaires -- ont refusé de signer l'accord sur la rémunération 
et la carrière des fonctionnaires. 
    Le point d'indice qui sert de base au calcul des traitements 
des fonctionnaires, est gelé depuis 2010.  
    La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a 
annoncé le 19 janvier l'ouverture en février d'une négociation 
salariale portant notamment sur ce point. 
 
 (Julie Carriat, édité par Sophie Louet) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5005891 il y a 12 mois

    tout prive, plus de public, une seule caisse de retraite avec des traitements égaux pour tous, arret immédiat des regimes particuliers, speciaux, derogatoires, la, il y aura de l'égalité enfin.

  • M8252219 il y a 12 mois

    la Cour des comptes dresse un constat : le secteur public travaille en moyenne une centaine d’heures de moins par an que le secteur privé, avec, pour certaines administrations, des durées moyennes effectives inférieures à la durée légale.Cela suppose aussi, poursuit-elle, de s’attaquer aux absences répétées non justifiées, de limiter le recours aux heures supplémentaires et de supprimer la sur rémunération des temps partiels.