France-Grève au Havre après l'arrestation de militants CGT

le
0
    PARIS, 31 août (Reuters) - Un mouvement de grève des dockers 
et des ouvriers portuaires a été lancé mercredi au port du Havre 
(Seine-Maritime) pour protester contre l'interpellation de deux 
dockers par la police, a-t-on appris de source syndicale et 
portuaire.  
    Les deux dockers, militants de la CGT, ont été transférés à 
Paris pour être entendus "en lien avec la manifestation du 14 
juin dernier à Paris contre la loi Travail", qui avait donné 
lieu à des heurts, a précisé la CGT dans un communiqué. 
    Ces interpellations sont intervenues juste avant la tenue 
d'une assemblée générale de la CGT en Seine-Maritime en présence 
de Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat. 
    "Personne ne croit au hasard. Alors que la rentrée sociale 
s'annonce particulièrement tendue, le gouvernement refuse 
d'entendre que la loi Travail est minoritaire dans son propre 
camp, de même qu'elle continue à être rejetée de façon constante 
par plus de 70% de l'opinion publique", écrit la centrale. 
    "Le port (du Havre) est bloqué. La rentrée démarre fort. Le 
gouvernement joue la terreur et nous résistons", avait 
auparavant tweeté la CGT. 
    Le mouvement s'est traduit par une grève du chargement et du 
déchargement des porte-conteneurs, précise une source portuaire. 
    Les opposants à la loi travail sont appelés à manifester 
pour la 13e fois à Paris et dans une quarantaine de villes en 
France le 15 septembre, à l'appel de sept syndicats, qui 
demandent "l'abrogation" du texte promulgué le 8 août. 
 
 (Gérard Bon, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant