France-Gallois pour une simplification du Code du travail

le
3

PARIS, 13 avril (Reuters) - L'ancien commissaire général à l'investissement Louis Gallois est favorable à une simplification du Code du travail et n'est pas hostile au contrat de travail unique mais estime que tout progrès sur ces sujets ne peut passer que par un "véritable dialogue social". Interrogé sur France Inter, il a déclaré que l'échec des négociations patronat-syndicat sur la modernisation du dialogue social était "une très mauvaise chose pour la France" dans la mesure où une loi sur la question, promise par le gouvernement, ne pourra engager tous les partenaires sociaux. "Le Code du travail mérite une simplification, c'est clair", a indiqué Louis Gallois, aujourd'hui président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën. Quant à une réforme du contrat de travail, "je pense qu'on ne fera rien de sérieux dans ce domaine si on n'est pas capable de renouer le dialogue social", a-t-il ajouté. "Discuter du contrat unique, pourquoi pas ?", a-t-il poursuivi, en concédant que toute réforme visant à rapprocher le contrat à durée déterminée (CDD) du contrat à durée indéterminée (CDI) serait "très difficile". "Mais je pense qu'on peut trouver une ligne de crête qui permette de donner de la souplesse au CDI et de réduire la formidable insécurité que crée le CDD." "Je pense que tout le monde peut y gagner (mais) c'est une réforme très difficile, ce n'est pas une réforme de fin de quinquennat si vous voulez mon avis", a-t-il conclu. (Yann Le Guernigou, édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 13 avr 2015 à 09:42

    Dialogue social en France, on croit rêver en lisant ce genre d'âneries......

  • boudet le lundi 13 avr 2015 à 09:41

    On laisse le problème aux autres. Quel courage !!

  • M898407 le lundi 13 avr 2015 à 09:35

    Beaucoup de gens sont pour, mais qui aura le courage de mettre le sujet sur la table ? Quand on connait le caractère rétrograde et la surenchère des syndicats en France, ce n'est pas pour demain. Il est plus efficace d'aller faire carrière à l'étranger....