France-Forte baisse des ventes au détail après les attentats

le
0
    PARIS, 14 décembre (Reuters) - Les ventes au détail ont 
accusé leur plus forte baisse depuis huit mois en novembre en 
France du fait des attentats de Paris et Saint-Denis, dont 
l'impact s'est fait particulièrement ressentir dans les grands 
magasins, selon l'enquête mensuelle de la Banque de France dans 
le commerce de détail publiée lundi. 
     L'indicateur d'activité du secteur a reculé de 1,1% sur le 
mois pour s'inscrire à un plus bas depuis mars, celui des seuls 
grands magasins chutant de 4,3% à un plus bas depuis juillet 
2014. 
    Le rebond des ventes à distance (+3,2%) et, dans une moindre 
mesure, des supermarchés (+0,8%) n'ont pas suffi à compenser ces 
baisses, qui ont touché également les hypermarchés (-1,9%). 
    Dans ses dernières prévisions sur l'économie française, 
publiées début décembre, la Banque de France estimait que 
l'impact des attentats serait "sans doute transitoire et donc 
limité".   
    Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a quant à 
lui déclaré que l'impact pourrait être de 0,1 point de PIB, soit 
environ deux milliards d'euros.   
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant