France-Forte baisse de la mortalité routière en juillet

le
2

PARIS, 14 août (Reuters) - La mortalité sur les routes de France a baissé de 11,6% en juillet, le chiffre le plus bas depuis 60 ans pour cette période estivale, après quatre mois de hausse consécutifs. "C'est le nombre de décès sur les routes le plus bas jamais enregistré pour un mois de juillet depuis 1954", a souligné l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Au total, 304 personnes ont trouvé la mort en juillet sur les routes, contre 344 pour la même période en 2013. Les autres indicateurs sont également en baisse : -15,6% pour les accidents corporels et les personnes blessées et -18,6% pour les personnes hospitalisées plus de 24 heures après l'accident. "Encourageants, ces résultats prouvent qu'il n'y pas de fatalité à l'insécurité routière", se félicite le ministre le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué. "Pour autant, il convient de redoubler d'attention au volant, car si ces données sont favorables, le bilan des sept premiers mois de l'année (+ 72 tués) et les drames survenus sur la route en juillet, notamment dans l'Aube et dans la Meuse, nous appellent à une vigilance renforcée", ajoute-t-il. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 15 aout 2014 à 09:31

    Ils vont nous dire que c'est grâce à la sorcière Chantal Perichon, la dingue des radars.

  • M7034327 le jeudi 14 aout 2014 à 14:45

    Faut dire qu'il y en eu 2 très médiatisés, impliquant à chaque fois des camions le minibus de colonie de vacances avec 6 gamins tués et la famille de Moselle, 5 morts. C'est sûr que çà calme.