France-Fin de la mutinerie au centre de détention de Poitiers

le
0
 (Actualisé avec fin des incidents) 
    BORDEAUX, 12 septembre (Reuters) - Les incidents dans le 
centre de détention de Poitiers-Vivonne (Vienne), où une émeute 
avait éclaté lundi en fin d'après-midi, ont pris fin dans la 
soirée, a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué. 
    Des prisonniers avaient ouvert des cellules et déclenché un 
incendie après avoir dérobé un trousseau de clés, a-t-on appris 
de source syndicale. 
    "Une soixantaine de mutins ont refusé de regagner leur 
cellule et ont mis le feu à la coursive et tout cassé à 
l'intérieur", a précisé le syndicaliste. 
    Des gendarmes et des unités d'intervention spécialisées  
(équipes régionales d'intervention et de sécurité, Eris) parties 
de Bordeaux sont arrivés sur place pour ramener le calme. 
    "Les pompiers sont arrivés rapidement sur place ainsi que la 
gendarmerie nationale qui a sécurisé le bâtiment", indique le 
ministère dans son communiqué, en précisant qu'aucun membre du 
personnel n'a été blessé et qu'aucun détenu n'a été hospitalisé. 
    Le centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne a été ouvert en 
2009. Il compte 271 places en régime centre de détention où sont 
hébergés 219 condamnés, et 305 places en quartier maison d'arrêt 
accueillant 306 détenus, précise le ministère de la Justice. 
 
 (Claude Canellas et Eric Faye) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant