France-Fillon est un adversaire sérieux pour la gauche, dit Valls

le
3
    PARIS, 25 novembre (Reuters) - François Fillon, jugé favori 
pour remporter dimanche l'investiture de la droite en vue de 
l'élection présidentielle de 2017, est un adversaire sérieux 
pour la gauche qu'il ne faut pas sous-estimer, estime Manuel 
Valls dans une interview publiée vendredi.  
    "François Fillon, pour la droite, c'est le négatif de 
Nicolas Sarkozy", souligne le Premier ministre dans les colonnes 
de Paris Normandie. "Il ne suscite pas les mêmes passions. Il 
véhicule, en tout cas aujourd'hui, une image de sang-froid et de 
dignité." 
    "Par conséquent, François Fillon est un adversaire sérieux 
pour la gauche. Il ne faut pas le sous-estimer, bien au 
contraire, car il pourra rassembler la droite".  
    L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy s'est qualifié 
à la surprise générale dimanche dernier pour le second tour de 
la primaire de la droite et du centre avec 44,1% des voix contre 
28,6% pour Alain Juppé, qui était pourtant donné favori.  
    Lors du dernier débat télévisé jeudi soir, il a également 
été jugé plus convaincant que le maire de Bordeaux par 57% des 
Français selon un sondage Elabe publié dans la soirée. 
    Pour Manuel Valls, si François Fillon ne doit pas être 
sous-estimé en tant qu'adversaire, le projet qu'il porte "est un 
projet étriqué qui ne cherche pas à rassembler les Français". 
    "C'est un programme injuste car il est dur pour les plus 
modestes - augmentation de la TVA - et généreux pour les plus 
riches - suppression de l'ISF", souligne le chef du 
gouvernement. "C'est un programme daté, libéral et conservateur, 
digne des années quatre-vingt. Ce n'est pas cela qu'il faut pour 
la France." 
    Le Premier ministre fustige "un programme brutal qui 
s'attaque à notre modèle social, à l'État, aux services publics, 
aux fonctionnaires, aux policiers, aux enseignants, aux 
infirmières (et qui) met en cause le rôle des partenaires 
sociaux." 
 
 (Marine Pennetier, édité par Pierre Serisier) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a un mois

    C'est sûr! C'est un très sérieux adversaire, non seulement pour la gauche, mais également un bon rempart contre le FN...

  • axfapi il y a un mois

    comment peut il se permettre de telles critiquesprenez un balai pour balayer devant chez vous , quand je dis un balai vous auriez besoin carrément de tout le stock de balais disponibles

  • chrimes il y a un mois

    Mais il parle encore celui là ?? on a vu sa politique , résultat : 2000000 chomeurs de plus ,des impots et une dette qui augmentent, le pouvoir d'achat, la sécurité et la grandeur de la France qui diminuent .Dégage !