France-Evacuation d'un camp de migrants à Paris

le , mis à jour à 08:32
1

PARIS, 2 juin (Reuters) - Une opération de police est en cours mardi matin pour évacuer un camp de 350 migrants africains installé depuis plusieurs mois sous le pont du métro aérien boulevard de La Chapelle à Paris. Les forces de l'ordre sont intervenues pour démanteler les tentes et évacuer leurs occupants, pour l'essentiel des Erythréens et des Soudanais. La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a justifié cette opération par des raisons sanitaires. "Les campements sont des lieux qui, en termes d'épidémies, en termes sanitaires, sont toujours des risques, d'abord pour ceux qui y habitent. Donc le démantèlement de ce camp répond aussi à une exigence en termes sanitaires", a-t-elle dit sur France Info. "Il faut évidemment (...) veiller à ce que chacun de ceux qui étaient là soient relogés rapidement dans de bonnes conditions", a ajouté la ministre. La préfecture de police de Paris avait publié samedi un arrêté donnant 48 heures aux migrants pour quitter les lieux. (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le mardi 2 juin 2015 à 08:55

    Il faut les reloger CHEZ EUX! Si on ne les laissait pas rentrer il n'y aurait pas besoin de les déloger de squats ou autres bidonvilles