France-Etat d'urgence examiné à l'Assemblée jeudi, Sénat vendredi

le
0

PARIS, 17 novembre (Reuters) - La prolongation de l'état d'urgence pour trois mois et le "toilettage" de la loi de 1955 qui le permet seront examinés jeudi par l'Assemblée nationale et vendredi par le Sénat, a déclaré mardi le Premier ministre français, Manuel Valls. Sur France Inter, il a dit espérer que la droite se rallierait à ces mesures, n'envisageant pas que des "logiques politiciennes" fassent obstacle à la révision constitutionnelle que souhaite en outre François Hollande. La prolongation de l'état d'urgence sera présentée au conseil des ministres mercredi matin et transmise au Parlement mercredi après-midi, a-t-il précisé. "Je la défendrai jeudi matin à l'Assemblée nationale et vendredi au Sénat et j'espère qu'elle sera adoptée avant la fin de la semaine", a ajouté le chef du gouvernement. En plus de cette première mesure, "il faut modifier la Constitution pour permettre, dans le cadre de notre état de droit, d'avoir - hors état d'urgence de toutes façons - les moyens nécessaires en termes notamment de perquisitions mais aussi de déchéance de la nationalité pour les binationaux", a-t-il poursuivi, un projet contre lequel Les Républicains se sont prononcés lundi. "Je ne peux pas penser un seul instant qu'après les événements que nous avons connus des logiques politiciennes l'emportent", a dit Manuel Valls. "Je fais confiance à la majorité bien entendu (...) mais je fais aussi confiance à l'opposition pour agir avec esprit de responsabilité." Les révisions constitutionnelles décidées par le président de la République, pour être adoptées, doivent être approuvées par référendum ou par la majorité des trois-cinquièmes des deux chambres du Parlement réunies en Congrès. Une majorité requise impossible à atteindre sans l'aval du groupe LR, le plus important de la majorité sénatoriale et le plus important également de l'opposition à l'Assemblée. ID:nL8N13B4VD Manuel Valls a précisé que l'exécutif souhaite passer par la voie du Congrès. (Jean-Baptiste Vey, édité par Elizabeth Pineau)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant