France et Grande-Bretagne expérimentent un drone tactique

le
0

PARIS (Reuters) - La France et la Grande-Bretagne ont lancé l'expérimentation du drone tactique Watchkeeper, fabriqué par Thales UK, filiale du groupe français du même nom et le groupe israélien Elbit à partir de la plate-forme israélienne Hermes 450, a annoncé jeudi le ministère français de la Défense.

Cette expérimentation avait fait l'objet d'un accord signé en juillet dernier par les ministères de la Défense des deux pays.

Prise en charge par la Délégation française de l'armement (DGA) et son homologue britannique DE&S, elle a été lancée le 22 octobre mais commencera vraiment ce mois-ci avec la formation des premiers opérateurs français, précise un communiqué. Les campagnes de vol seront réalisées à Istres en 2013.

"L'évaluation du système britannique Watchkeeper par l'armée de terre française va permettre à nos forces de définir les conditions d'une coopération opérationnelle étroite", lit-on dans le communiqué du ministère français de la Défense.

Le contrat notifié par la DE&S à Thales UK le 22 octobre couvre, outre la formation des opérateurs, le soutien de l'expérimentation - transport, logistique, maintenance.

Le système Watchkeeper est un système de drones de reconnaissance, d'observation et d'acquisition d'objectifs destiné aux forces terrestres. Cet appareil sans pilote peut voler par tous les temps pendant plus de 16 heures.

Emmanuel Jarry, édité par Myriam Rivet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant