France et Allemagne vont s'allier dans les batteries électriques

le
0

BERLIN, 2 décembre (Reuters) - La France et l'Allemagne vont s'allier dans les batteries électriques pour véhicules, a annoncé mardi le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, évoquant les futurs investissements franco-allemands. Son homologue français, Emmanuel Macron, a précisé que les deux pays voulaient se mettre d'accord d'ici mi-décembre sur ces projets communs. "Une grande entreprise allemande a cessé la production de batteries ce qui fait que nous sommes entièrement dépendants de la production en Asie", a dit Sigmar Gabriel lors d'une conférence de presse après un conseil économique et financier franco-allemand à Berlin. "Nous pensons que la France et l'Allemagne doivent réunir leurs efforts dans le domaine de la recherche pour développer les batteries pour l'électromobilité", a-t-il ajouté. Emmanuel Macron a déclaré que les deux gouvernements voulaient, d'ici le conseil européen mi-décembre, "définir les quelques projets franco-allemands importants" qui doivent compléter le plan d'investissement annoncé par la Commission européenne. (Bureau de Berlin, avec Jean-Baptiste Vey à Paris)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant