France-Enquête sur les causes de l'incendie d'une voiture Tesla

le
0
    FRANCFORT, 16 août (Reuters) - Le constructeur américain de 
voitures électriques Tesla  TSLA.O  a annoncé mardi coopérer 
avec les autorités françaises chargées de l'enquête sur les 
causes de l'incendie qui a détruit l'une de ses voitures alors 
qu'un acheteur potentiel essayait le véhicule à Biarritz. 
    "Nous travaillons avec les autorités pour déterminer les 
circonstances de l'incident et leur offrons notre entière 
coopération. Les passagers sont sains et saufs", a déclaré un 
porte-parole de la marque, ajoutant que les passagers du 
véhicule, une Model S 90 D, avaient pu en sortir avant que le 
feu ne se déclenche. 
    L'incident s'est produit pendant un essai du véhicule 
organisé par Tesla France. 
    En 2013, le cours de Bourse de Tesla avait nettement reculé 
après la publication d'images montrant une Model S en feu après 
avoir heurté un objet métallique qui avait percé la protection 
de la batterie du véhicule. 
    Les batteries lithium-ion, technologie retenue par Tesla 
pour ses voitures, sont susceptibles de s'enflammer quand elles 
sont endommagées. 
    Mardi, à Wall Street, le titre Tesla était pratiquement 
inchangé vers 15h15 GMT dans un marché en léger repli. 
    La Tesla Model S a obtenu la note maximale lors de 
différents tests de la National Highway Traffic Safety 
Administration (NHTSA), l'autorité américaine de la sécurité 
routière ainsi qu'auprès du magazine indépendant Consumer 
Reports. 
    Ces dernières semaines, plusieurs voitures du constructeur 
ont été mises en cause dans des accidents impliquant la fonction 
d'assistance à la conduite dite de "pilotage automatique". 
 
 (Edward Taylor et Tina Bellon; Marc Angrand pour le service 
français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant