France-Enquête financière préliminaire sur le stade de Nice

le
1

PARIS, 15 avril (Reuters) - Le parquet national financier a ouvert le 4 mars dernier une enquête préliminaire sur d'éventuelles irrégularités financières dans le partenariat public-privé constitué pour construire le stade de Nice, a-t-on appris mercredi de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart. L'enquête, qui fait suite à un signalement de la Chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte d'Azur, a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, a-t-on précisé. Le partenariat public-privé du stade de Nice a coûté 243,5 millions d'euros, dont 69 millions de subventions publiques, précise Mediapart. Le financement d'un musée du sport à proximité immédiate du stade ferait notamment partie des griefs dénoncés par la Chambre régionale des comptes, selon le site d'investigations. L'enquête ouverte par le PNF vise "les faits ayant donné au signalement de l'affaire", a-t-on indiqué de source judiciaire, sans donner davantage de détails. Le projet de stade avait été relancé par le député-maire de Nice Christian Estrosi, à qui le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a demandé mardi de mener la liste pour les élections régionales de décembre en Paca, face à la candidature probable de Marion Maréchal-Le Pen pour le Front national. ID:nL5N0XB2M7 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mercredi 15 avr 2015 à 11:39

    Hasard, vous avez dit hasard !