France-Enquête à l'IGPN sur le retour des djihadistes présumés

le
1

PARIS, 24 septembre (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) après le cafouillage autour de l'interpellation ratée de trois djihadistes présumés mardi. Ces trois hommes de retour de Syrie via la Turquie, dont l'interpellation avait été dans un premier temps annoncée à l'aéroport d'Orly, sont arrivés à Marseille mardi et sont sortis libres de l'aéroport, où le système de contrôle des passeports était en panne. (voir ID:nL6N0RP1L4 ) "J'ai demandé à ce qu'il y ait une inspection de l'Inspection générale de l'administration et de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), qui fassent le point sur l'ensemble des événements qui se sont produits hier", a déclaré Bernard Cazeneuve à la presse. "Je souhaite qu'elle puisse m'être communiquée dans les meilleurs délais de manière à ce que le Parlement puisse disposer de ces éléments", a-t-il ajouté, à quelques heures du débat sur l'engagement de la France contre l'Etat islamique en Irak. Le ministre de l'Intérieur a également annoncé qu'il se rendrait prochainement en Turquie afin de procéder aux "corrections" qui doivent avoir lieu dans les communications entre les autorités des deux pays. "Ce dysfonctionnement dans la relation entre les services turcs et les services français mérite qu'une concertation approfondie s'engage", a-t-il dit. Interrogé sur le fait de savoir si les trois hommes, soupçonnés d'être partis faire le djihad en Syrie, se trouvaient désormais en garde à vue, il a répondu : "Ces trois djihadistes sont aujourd'hui neutralisés." Les trois djihadistes présumés, dont le beau-frère de Mohamed Merah, qui a tué sept personnes en 2012 à Toulouse et Montauban, se sont rendus mercredi matin à la gendarmerie du Caylar dans l'Hérault, selon leurs avocats. (Marion Douet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M156470 le mercredi 24 sept 2014 à 15:47

    Qu'elle en profite pour chercher activement l'éroïne qui a été enlevée Quai des Orfèvres...