France-Emploi, éducation et sécurité prioritaires en 2017

le
2
    * Travail, éducation et sécurité restent prioritaires 
    * Sept milliards supplémentaires pour ces trois priorités 
    * Près de 13.800 créations de postes dans la fonction 
publique d'Etat 
 
    PARIS, 7 juillet (Reuters) - Le renforcement des moyens 
accordés aux secteurs considérés comme prioritaires par le 
gouvernement - emploi, sécurité et justice, éducation et 
jeunesse - se traduira en 2017 par une augmentation des dépenses 
de l'Etat ainsi que des effectifs de la fonction publique 
d'Etat. 
    Après quatre ans de baisse, le budget 2017, le dernier du 
quinquennat de François Hollande, prévoit une augmentation de 
3,3 milliards d'euros des dépenses de l'Etat, hors charge de la 
dette et pensions.      
    Selon le document préparé par Bercy pour le débat 
d'orientation budgétaire de jeudi au Parlement, les dépenses de 
l'Etat devraient atteindre au total un montant de 388,5 
milliards d'euros l'an prochain.     
    "Cette augmentation, non seulement nous l'assumons mais nous 
la revendiquons", a déclaré jeudi matin aux députés le 
secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert. 
    Le gouvernement a ainsi décidé de consacrer environ sept 
milliards d'euros supplémentaires aux "secteurs prioritaires", à 
savoir l'emploi (de l'ordre de deux milliards), la sécurité 
(près de deux milliards) ou encore de l'éducation et la jeunesse 
(de l'ordre de trois milliards). 
     
    COUPES À BERCY 
    Ces secteurs sont également les principaux bénéficiaires de 
l'augmentation des effectifs de la fonction publique d'Etat 
prévue pour l'an prochain.  
    Le gouvernement prévoit en 2017 la création nette de près de 
13.800 postes (avec 2.290 suppressions dans les ministères non 
prioritaires), ce qui portera à près de 30.000 le nombre 
d'emplois créés depuis le début du quinquennat. 
    Mais "sur l'ensemble de la législature, hors les créations 
décidées à partir de 2015 pour la sécurité des Français, les 
effectifs de l'Etat seront en baisse de plus de 5.000 emplois", 
est-il précisé dans la présentation du projet de loi de finance 
pour 2017 communiquée aux parlementaires. 
    Comme les années précédentes, le ministère de l'Education 
nationale, de l'enseignement et de la recherche concentrera la 
plus grande partie des moyens, qu'il s'agisse des crédits (en 
hausse de 2,9 milliards d'euros) ou des effectifs, avec 11.662 
nouveaux équivalents temps plein prévu pour 2017.  
    Des augmentations des crédits sont également au programme 
pour le ministère de la Ville, de la jeunesse et des sports (+82 
millions d'euros) et pour le ministère de la Culture et de la 
communication (+170 millions), ces deux portefeuilles 
participant aux efforts en faveur de la jeunesse et de 
l'éducation.     
    Dans le domaine de la sécurité, le ministère de la Défense 
verra ses crédits s'accroître de 600 millions d'euros l'an 
prochain pour les seules missions de défense et ses effectifs 
augmenter de 464 postes. 
    L'Intérieur et la Justice seront également gagnants, avec 
863 millions d'euros et 1.746 postes supplémentaires pour le 
premier, 295 millions d'euros et 2.100 postes supplémentaires 
pour le second. 
    Le ministère du Travail verra quant à lui ses crédits 
progresser de 1,8 milliard d'euros, même s'il affichera une 
perte nette de 150 emplois. 
    La plupart des ministères "non prioritaires" verront malgré 
tout leurs crédits progresser l'an prochain, à l'exception du 
ministère de l'Aménagement du Territoire, qui devra se serrer la 
ceinture, avec 26 millions de moins qu'en 2016. 
    Les moyens du ministère des Finances et des comptes publics 
seront réduits de 165 millions d'euros l'an prochain et ceux du 
ministère de l'Economie, de l'Industrie et du numérique 
diminueront de 36 millions d'euros. 
    En termes de réduction d'effectifs, c'est aussi 
principalement Bercy qui sera mis à contribution, concentrant 
près des deux tiers des suppressions de postes envisagées en 
2017 (1.542 sur 2.290).  
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 5 mois

    La" valse"des milliards se juxtaposerait-elle à celle des continents...???...-(((

  • M4841131 il y a 5 mois

    prioritaires par le gouvernement - emploi, sécurité et justice ===>> 40 ans que j'entend ce même discours qui n'est pas tenu

Partenaires Taux