France-Embellie pour Hollande et Valls en fin d'année-Sondage

le
3

PARIS, 31 décembre (Reuters) - François Hollande regagne sept points et Manuel Valls cinq par rapport à novembre, dans un sondage Harris Interactive pour le site internet Délits d'opinion diffusé mercredi. En revanche, trois Français sur quatre disent encore ne pas avoir confiance dans le chef de l'Etat. Sur 1.001 personnes interrogées du 23 au 29 décembre, 25% disent faire confiance au président de la République pour mener une bonne politique pour la France. Il sont 38% à en dire autant du Premier ministre. Les principaux ministres bénéficient de cette embellie : celui des Affaires étrangères, Laurent Fabius, progresse de deux points par rapport à novembre, avec une cote de confiance de 46%, suivi par son collègue de la Défense, Jean-Yves Le Drian (41%, +2 points). Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, est crédité d'une cote de confiance de 38% (+3 points), qui grimpe même à 54% à gauche, malgré les critiques de son propre camp à l'encontre de son projet de loi sur la croissance et l'activité, jugée trop libérale par une frange de la majorité. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, gagne quatre points, à 34%, comme sa collègue de l'Ecologie, Ségolène Royal, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, six, aussi à 34%. A droite, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, candidat déclaré à la primaire de l'UMP pour l'élection présidentielle de 2017, bénéficie du niveau de confiance le plus élevé (50%, -2 points), loin devant l'ex-chef de l'Etat revenu à la présidence de l'UMP Nicolas Sarkozy (26%), qui fait jeu égal avec la présidente du Front national, Marine Le Pen (+1 point). Chez les sympathisants de droite, la cote de confiance d'Alain Juppé grimpe à 72%, nettement devant Nicolas Sarkozy (49%) et l'ancien Premier ministre François Fillon (48%), tous deux également candidats à la primaire de l'UMP, Marine Le Pen ne recueillant pour sa part que 23% d'avis favorables. (Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mercredi 31 déc 2014 à 14:40

    Le déficit de la France augmente régulièrement,le chômage augmente régulièrement,après les augmentations d'impôts pendant 3 ans,ce sont les tarifs des services publiques qui prennent la suite à la hausse.le nombre des fonctionnaires augmente régulièrement(35000 de plus en 2013).rien ne semble pouvoir arrêter la descente vers l'appauvrissement des citoyens.SEULS SERONS SAUVÉS LES ÉLUS ET LES STATUTS SPÉCIAUX.Je n'en fais pas partie donc je ne vois pas la raison d’être optimiste

  • M8252219 le mercredi 31 déc 2014 à 14:37

    Il manque encore BEAUCOUP DE RÉFORMES:La TVA SOCIALE tous les français et d'autres en bénéficient tous doivent participer à son financement,LA RÉDUCTION DU NOMBRE DES FONCTIONNAIRES,plus 35000 en 2013la RÉDUCTION DU NOMBRE DES DÉPUTÉS le plafonnement et la fiscalisation de tous leurs revenus et avantages,la SUPPRESSION DES RÉGIMES SPÉCIAUX,LE RETOUR AUX 39hs pour TOUS,la RETRAIRE À 65 ans pour TOUS,3jrs de DÉLAI DE CARENCE en arrêt maladie POUR TOUS:RÉFORMES INDISPENSABLES À FAIRE.

  • jbellet le mercredi 31 déc 2014 à 13:42

    pauvre français ils ont la memoire courte