France-Duflot dénonce un "Waterloo moral" sur les migrations

le , mis à jour à 09:07
0

PARIS, 10 juin (Reuters) - L'ancienne ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, dénonce dans une lettre à François Hollande publiée mercredi dans les colonnes du Monde la politique migratoire de la France, comparée à un "Waterloo moral". Un camp de 350 migrants africains installé depuis plusieurs mois sous le pont du métro aérien boulevard de La Chapelle à Paris a été évacué la semaine dernière. Certains migrants, réinstallés dans le 18e arrondissement de Paris, ont de nouveau été évacués lundi. L'interpellation de dizaines d'entre eux a provoqué la colère d'élus de gauche. ID:nL5N0YU46E "La situation faite aux migrants anciennement situés à La Chapelle et désormais régulièrement dispersés par les forces de police, est insupportable", écrit mercredi Cécile Duflot. "Avons-nous donc perdu et la tête et le coeur pour ne pas voir que nous faisons fausse route ? A force de professer un pseudo-pragmatisme, nous ne réglons pas les problèmes concrets et nous perdons la bataille des valeurs. Notre politique des migrations est un Waterloo moral", ajoute la députée écologiste. "Au-delà de la question du droit d'asile, en vérité c'est la question de l'accueil de l'étranger qui est posée." La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo a estimé mardi sur BFM TV que les migrants ne pouvaient pas dormir dehors. "Je pense qu'il va falloir effectivement que nous allions vers un lieu qui permette d'accueillir ces personnes pendant une durée de l'ordre d'une quinzaine de jours", a-t-elle dit. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, s'est dit mercredi "assez favorable" à l'idée de "trouver des solutions". "Et en même temps, il faut qu'on soit clairs, on ne pourra pas faire comme si on peut accueillir tout le monde", a-t-il ajouté sur France 2. (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant