France-Dieudonné visé par une enquête pour apologie d'actes de terrorisme

le
0

PARIS, 5 septembre (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire contre l'humoriste controversé Dieudonné pour "apologie d'actes de terrorisme" après la diffusion d'une vidéo sur l'assassinat du journaliste américain James Foley, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. L'enquête a été confiée à la brigade de répression de délinquance aux personnes (BRDP) de la police judiciaire parisienne, a précisé cette source, confirmant une information de RTL. Dans une vidéo intitulée "Feu Foley" et diffusée sur internet fin août, Dieudonné évoque l'exécution du journaliste américain, enlevé en 2012 en Syrie et décapité par l'Etat islamique, dont la mort a suscité l'indignation de la communauté internationale. La mort du colonel libyen Mouammar Kadhafi, lynché et tué en 2011, et celle du dirigeant irakien Saddam Hussein, exécuté par pendaison en 2006, n'a elle jamais ému "la mafia des Rothschild", estime Dieudonné pour qui "la décapitation symbolise le progrès, l'accès à la civilisation". L'humoriste controversé, célèbre pour sa "quenelle", geste interprété comme un salut nazi inversé par des associations mais qu'il présente comme une manifestation "antisystème", est déjà confronté à de nombreuses poursuites judiciaires. Il est notamment soupçonné d'avoir blanchi de l'argent et d'avoir organisé son insolvabilité. En février, il a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris pour la diffusion d'une vidéo en avril 2010 dans laquelle il tenait des propos jugés antisémites. Le tribunal a estimé que la diffusion de cette vidéo ne pouvait être imputée à Dieudonné. (Chine Labbé, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant