France-Deux hommes mis en examen après les violences à Ajaccio

le
0
    AJACCIO, 29 décembre (Reuters) - Deux hommes ont été mis en 
examen mardi dans l'enquête sur les violences à Ajaccio la 
semaine dernière, dont l'un placé en détention provisoire, a 
annoncé le procureur de la République, Eric Bouillard. 
    L'homme placé en détention a été mis en examen pour 
"dégradation par incendie et intrusion dans un établissement 
scolaire à Ajaccio, dans le quartier des Jardins de l'Empereur", 
et l'autre pour complicité de ces faits. 
    "Il apparaît qu'ils ont pénétré dans une école et ont 
tronçonné un arbre qui a servi à allumer le premier feu ayant 
nécessité l'intervention des pompiers aux Jardins de l'Empereur" 
le 24 décembre, a précisé le représentant du parquet. 
    Il a ajouté qu'aucun lien n'avait pour l'instant été établi 
avec le deuxième incendie, lors duquel l'agression de deux 
pompiers et un policier a eu lieu, tout en précisant qu'il était 
"difficile, intellectuellement, de ne pas faire le lien". 
    Ces poursuites interviennent la veille de la visite à 
Ajaccio du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui 
rencontrera notamment des sapeurs-pompiers, des habitants du 
quartier de l'Empereur et des représentants du culte musulman. 
    Il visitera également la salle de prière musulmane saccagée 
le 25 décembre par un groupe de manifestants qui protestaient 
contre l'agression des pompiers. 
    Une interdiction de manifester prononcée depuis le 26 
décembre, et jusqu'au 4 janvier, n'a pas empêché deux autres 
rassemblements. 
    Mardi, les pompiers ont lancé un appel au calme lors d'une 
conférence de presse qui s'est tenue devant 200 personnes venues 
manifester leur soutien. 
 
 (Service France, édité par Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant