France-Deux dossiers de dissolution de mosquées en cours d'examen

le , mis à jour à 12:27
4

PARIS, 30 juin (Reuters) - Le ministère de l'Intérieur procède à l'examen de deux dossiers afin de dissoudre des associations de gestion de mosquées soupçonnées d'inciter à la violence ou de véhiculer des messages de haine, a déclaré mardi Bernard Cazeneuve. "Si des associations de gestion de mosquées dans leur ensemble contribuent à la diffusion de messages de haine, il y aura une dissolution de ces associations et par conséquent de ces mosquées et deux dossiers sont en cours d'examen", a dit le ministre de l'Intérieur à la presse, après une réunion avec des élus à l'Elysée consacrée à la lutte antiterroriste. Cette réunion convoquée par François Hollande à la suite de l'attentat commis vendredi dernier en Isère intervient alors que le procureur de Paris a annoncé mardi que l'enquête laisse "entrevoir un mobile terroriste" à cet acte. ID:nL8N0ZG1SX "Le ministère dont j'ai la charge procèdera à l'expulsion systématique de tous ceux qui appellent au terrorisme ou à la haine en France", a ajouté Bernard Cazeneuve, précisant que depuis le début de l'année, quatre expulsions avaient été effectués, six autres étaient en cours et que 22 dossiers étaient en cours de constitution. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le mardi 30 juin 2015 à 12:54

    àbordo : Une mosquiée est soluble dans l'eau bénite ! Pfuit, disparue !

  • mardon le mardi 30 juin 2015 à 12:30

    "Le ministère dont j'ai la charge procèdera à l'expulsion systématique de tous ceux qui appellent au terrorisme ou à la haine en France", il ne va plus rester grand monde au FN...

  • maximan le mardi 30 juin 2015 à 12:25

    Je préfère expulsion de l'imam et de l'ensemble du groupe gérant l'association, ...il faut que chacun soit motivé à faire exercer cette religion (ou une autre) dans la tolérance et la paix et le respect

  • bordo le mardi 30 juin 2015 à 12:24

    Oui, parce que je ne sais pas dans quoi est soluble une mosquée. Une association, en revanche, paraît plus plausible.