France-Des clubs de sport amateurs surveillés pour radicalisation

le
0

PARIS, 15 octobre (Reuters) - Des clubs de sport amateur sont surveillés pour prosélytisme et radicalisation après la remise d'un rapport du service central du renseignement territorial (SRCT), a indiqué jeudi Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports. Ce rapport vient d'être remis à l'Elysée et à Matignon, a-t-il précisé sur RTL, soulignant que le gouvernement s'efforçait d'apporter une réponse à la fois représsive et préventive à ce phénomène. "Nous sommes saisis du dossier, cela nous préoccupe, il faut agir, et nous travaillons de concert, c'est-à-dire que nous avons des informations entre le ministère de l'Intérieur et le Ministère des Sports (...) qui sont confidentielles", a ajouté Thierry Braillard. Le rapport, intitulé "Le sport amateur vecteur de communautarisme et de radicalité", évoque des joueurs de football d'une équipe de Perpignan qui prient sur la pelouse devant des arbitres médusés ou des éducateurs sportifs fichés par les services de renseignement comme des musulmans salafistes qui encadrent des adolescents en déployant des tapis de prière. Cette tendance s'expliquerait par un "repli communautariste" observé par la SRCT dans de nombreux quartiers de France où des "fondamentalistes religieux ciblent un public jeune en leur proposant d'allier sport et religion". Le sport, et notamment les disciplines de combat, était l'une des passions de Yassin Salhi, auteur présumé de l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier en juin dernier, souligne Le Parisien.fr. Thierry Braillard souligne qu'après les attentats de janvier dernier en France, le gouvernement a lancé notamment un plan "Citoyens du sport" qu'on "décline et qui est une réponse au problème que le rapport soulève". "C'est quoi ce plan? C'est professionnaliser le club, car certains clubs aujourd'hui qui manquent de bénévoles se font prendre de l'intérieur", dit-il. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant