France-Départ effectif à la retraite décalé de 2,5 à 3 ans-Etude

le
7

PARIS, 27 avril (Reuters) - Les réformes du système de retraites français depuis 1993 se traduiront, en l'état actuel, par un recul de l'âge effectif moyen de cessation d'activité de 2,5 à trois ans pour les générations 1960 à 1980, constate la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES). Dans une étude publiée lundi, elle se réfère aux projections financières du Conseil d'orientation des retraites (COR), qui montrent que l'âge moyen actuel de départ à la retraite est de 61 ans et qu'il sera de 64 ans à partir de 2045. L'âge moyen de départ à la retraite des hommes est estimé à 60,5 ans pour la génération 1950 et 64,8 ans pour la génération 1980, avec une espérance de vie à 60 ans de 24,3 ans pour la première et de 27,9 ans pour la seconde. L'âge moyen de départ des femmes est évalué, respectivement, à 61,5 et 64 ans, avec une espérance de vie de 29,5 et 32,6 ans. Pour la génération 1980, le seul relèvement à 62 ans au lieu de 60 de l'âge légal de départ à la retraite (réforme de 2010) entraînera un décalage de 11 mois pour les femmes et de six pour les hommes, précise la DREES. L'étude montre par ailleurs que plus les personnes concernées ont des revenus élevés, plus elles auront tendance à reporter leur départ à la retraite. (Emmanuel Jarry, édité par Yann le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le lundi 27 avr 2015 à 12:35

    @gustav10: a cela vous rajouté les 35H, et la situation catastrophique s'explique a 100%, mais bon il faut bien vendre du reve aux gens pour etre elu!

  • M7361806 le lundi 27 avr 2015 à 12:06

    Le pays ne fait aucne réforme effective et concrète pour créer du travail en FRANCE ,adieu les retraites !

  • M7361806 le lundi 27 avr 2015 à 12:03

    Sans réformes immédiates le gouvernement sera à l'origine de la débacle des retraites en 2018 et cela par idéologie et populisme socialiste

  • rleonard le lundi 27 avr 2015 à 12:01

    reculer l'âge de la retraite, c'est vouloir équilibrer les comptes des caisses de retraite au détriment des caisses de l'assurance chômage. il n'y a pas de travail donc si ils ne partent pas en retraite, ils seront chômeurs ou leurs enfants le seront. quand nos politiques auront ils une vue globale au lieu de tout saucissonner !!! mais a l'ena, on ne leur apprend pas cela

  • M2825106 le lundi 27 avr 2015 à 11:56

    avec le budget de la défense tout le monde pourrait partir à 55 !

  • gustav10 le lundi 27 avr 2015 à 11:48

    Ce qui tend à démontrer que la retraite à 60 ans de Mr Mitterrand était très probablement une erreur économique monumentale. Et tout cela rien que pour être élu, et tant pis pour la France.

  • M5319573 le lundi 27 avr 2015 à 11:40

    ils sont "marrants" :-((( les jeunes - pas de boulot par manque "d'expérience" les seniors plus ou moins proprement à la porte de bonne heure parce que "plus rentables, trop chers, pas assez performants..etc ..etc.." et on recule l'âge de la retraite, voilà une cause de plus pour l'augmentation du chômage.....

Partenaires Taux