France-Déficit budgétaire en baisse à fin octobre

le
4
    PARIS, 8 décembre (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat 
français s'élevait à 76,2 milliards d'euros à fin octobre, en 
baisse de 8,5 milliards par rapport à la même période il y a un 
an, selon les données publiées mardi par le secrétariat d'Etat 
au Budget. 
    Au 31 octobre, les dépenses (budget général et prélèvements 
sur recettes) atteignaient 315,0 milliards d'euros contre 317,9 
milliards un an plus tôt, soit une baisse de 0,9% (-2,9% à 
périmètre constant). 
    Les seules dépenses de personnel augmentent de 0,8%, à 101,3 
milliards, alors que la charge de la dette recule de 3,1%, à 
41,2 milliards. 
    Les recettes s'élèvent dans le même temps à 243,2 milliards 
contre 237,6 milliards à fin octobre 2014, soit une hausse de 
2,4%. 
    Cette évolution reflète une hausse de 3,2% des recettes de 
TVA, à 118,4 milliards, et une progression de 1,4% des rentrées 
d'impôt sur le revenu, à 62,6 milliards d'euros. 
    Les rentrées d'impôt sur les sociétés sont elles en baisse 
de 21,8%, à 17,4 milliards d'euros, en raison principalement des 
effets du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), explique 
le secrétariat d'Etat au Budget. 
    Le gouvernement a revu en baisse à 73,4 milliards d'euros, 
contre 74,4 milliards inscrit dans la loi de finances, sa 
prévision de déficit budgétaire pour l'ensemble de 2015 après 
85,6 milliards en 2014. 
 
    Les indicateurs français en temps réel          ECONFR  
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel   ECONEZ  
    LE POINT sur la conjoncture française           ECO/FR  
 
 (Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mardi 8 déc 2015 à 10:13

    On va devoir parler pour l'état comme pour les sociétés de déficit organique... Et là le déficit devient supérieur à 90 milliards, à minima...

  • janaliz le mardi 8 déc 2015 à 10:09

    Combien de milliards transférés aux régions... Il faut appeler un chat un chat et comparer ce qui est comparable...

  • M8252219 le mardi 8 déc 2015 à 09:47

    C'EST TOUJOURS DU DÉFICIT:Après 3 ans et demi d'apathie, d'inertie, de parlotte, d'inaction: c'est 600 000 chômeurs de plus,c'est le déficit de la France qui dépasse les 2000 milliards et des attentats terroristes qui ensanglantent Paris. Pas de réformes pour réduire les dépenses de fonctionnement de l'état; Laxisme de la justice; Obésité de notre système social jusqu'à l'asphyxie. Une analyse très simple et évidente.

  • Aston54 le mardi 8 déc 2015 à 09:25

    A noter que les dépenses de personnels sont toujours en hausse...ce qui va à l'encontre du toute logique de réduction des déficits (carrière + retraite= 60-70ans à la charge de l'état, donc de la dette, donc des impôts).

Partenaires Taux