France : d'ici à 2025, les robots pourraient tuer trois millions d'emplois

le
21
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

L'ère des robots approche. Une étude exclusive du cabinet Roland Berger, relayée par Le Journal du dimanche, révèle que les automates pourraient supprimer trois millions d'emplois en France d'ici les dix prochaines années. Près de 20 % des tâches seraient en effet automatisées d'ici à 2025. Si quelques secteurs seraient épargnés - l'éducation, la santé et la culture -, l'étude révèle que l'agriculture, le bâtiment, l'industrie, l'hôtellerie, l'administration publique, mais aussi l'armée, la police, ou encore l'hôtellerie, les services aux entreprises et aux particuliers seraient touchés par l'automatisation des tâches.

Alors que les chiffres des demandeurs d'emploi ont enregistré un nouveau record au mois de septembre, l'étude du cabinet Roland Berger a de quoi inquiéter. D'autant plus qu'elle précise qu'en pertes brutes, le taux de chômage s'élèverait à 18 %.

Si l'arrivée de robots à divers postes va supprimer de nombreux emplois, certains seront toutefois créés, notamment dans le domaine des nouvelles technologies ou encore de la relation clients. Problème : cela ne représenterait au total que 500 000 postes. Comme le précise le JDD, "les tâches restantes seraient très polarisées : d'une part de la maintenance de robots, à faible valeur ajoutée. D'autre part, des métiers très pointus, avec une forte compétition au niveau mondial."

Les classes moyennes supérieures touchées

L'automatisation aura certains...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zeisuke le lundi 27 oct 2014 à 10:49

    d'ici a 2017 le PS aura tué 1 millions d'emplois mais il n'y a aucun progrès pour notre société !!!

  • pierry5 le lundi 27 oct 2014 à 08:59

    C'est bizarre, ces articles commencent à sortir, depuis il y a un an et demi au moins, j'avais introduit au moins 3 posts sur ce sujet en disant que la robotisation allait supprimer de nombreux emplois et pas seulement en Europe et que le chômage risquait de flamber. Le premier avait été censuré et les autres articles sur lesquels j'avais réagi avaient disparu rapidement.

  • b.renie le lundi 27 oct 2014 à 07:32

    On ne peut arrêter le progrès (la fameuse question philosophique de la technique)cela veut dire que l'appareil de production du savoir doit devenir performant. L'Education nationale doit redevenir non pas l'ascenseur social mais l'élévateur patenté du niveau de savoir de tous nos enfants car le monde technique est vorace de compétences et d'imagination. Il faut repenser et reconstruire le Mammouth.

  • heimdal le dimanche 26 oct 2014 à 22:16

    Si seulement ils pouvaient supprimer des fonctionnaires.

  • heimdal le dimanche 26 oct 2014 à 22:14

    Un robot peut prendre n'importe quelle forme.Le mot robot signifie appareil qui effectue une ou des tâches spécifiques ,L'illustration est la uniquement pour l'inquiétude que peuventshsciter ces machines ,notamment pour l'emploi .

  • sergemo le dimanche 26 oct 2014 à 19:10

    L'Univers est une espèce de livre, dont on n’a lu que la première page quand on n’a vu que son Pays. J’en ai feuilleté un assez grand nombre, que j’ai trouvé presqu’également mauvaises. Cet examen ne m’a point été infructueux. Je haïssais ma Patrie. Toutes les impertinences des Peuples divers parmi lesquels j’ai vécu, m’ont réconcilié avec elle.

  • sergemo le dimanche 26 oct 2014 à 19:06

    Ils prendront des coups de chevrotine, s'il y s'approche de moi ! Bandes de malades, vous n'allez pas créer un monde, comme vous l'imaginez déjà dans vos films de sciences fiction à l'esprit tordu? Car dites vous que vos films ne me font pas rêver ni vôtre monde que vous voulez. La science n'a fait qu'engendrer la dégénérescence de l'homme en permettant aux plus faibles et aux gènes défectueux de survivre dans notre société. Cela n'a fait que nous écarter de la race!

  • fabio88 le dimanche 26 oct 2014 à 17:47

    c'est dans la logique des choses....

  • jfvl le dimanche 26 oct 2014 à 15:42

    Le premier problème c'est qu'en matière de robotisation la France est très en retard car cela suppose des investissements. Le deuxième c'est que la robotisation remplacera les travaux sans valeur ajouté et le plus part des fonctionnaires sont concernés d'où le retard auto-entretenus par nous gouvernants actuel et les énarques. C'est mauvais pour leur électorat. Ce qui savent faire quelque chose de leurs dix doigts ont peu à craindre

  • idem12 le dimanche 26 oct 2014 à 12:53

    En effet M476 quelle scandale d'avoir droit à une allocation chômage, surtout quand on a bossé et cotisé pendant des années et qu'on se fait virer comme un malpropre du jour au lendemain. J'espère que vous êtes cohérent avec vous même et que vous n'en demanderez jamais, ni même de sécu ni de retraite ?