France : croissance plus faible que prévu à +0,2% au troisième trimestre

le
0

(AOF) - Au troisième trimestre 2016, le PIB a rebondi de 0,2 %, après -0,1 % au deuxième trimestre, a annoncé l’Insee. Le consensus était de +0,3%.

Les dépenses de consommation des ménages ont stagné pour le deuxième trimestre consécutif, tandis que l'investissement a progressé légèrement (+0,3 % après avoir été stable). Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) est quasi stable : elle a contribué positivement à la croissance du PIB pour 0,1 point au troisième trimestre 2016, comme au trimestre précédent.

Les importations ont rebondi fortement (+2,2 % après -1,7 %). Les exportations ont accéléré dans une moindre mesure (+0,6 % après +0,2 %). Au total, le solde extérieur a contribué négativement à la croissance du PIB (-0,5 point, après +0,6 point). À l'inverse, la contribution des variations de stocks a été positive (+0,6 point après -0,8 point).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant