France : croissance modeste de 0,3%

le
5
L'Insee confirme une croissance de 0,3% en France au troisième trimestre. (© AFP / Fred Dufour)
L'Insee confirme une croissance de 0,3% en France au troisième trimestre. (© AFP / Fred Dufour)

(lerevenu.com) - L'Insee évalue à 0,3% (contre 0,4% précédemment) l'acquis de croissance pour 2014 à fin septembre, c'est-à-dire la croissance sur l'année si l'activité devait stagner au quatrième trimestre.

Une hypothèse qui est celle de Philippe Waechter, directeur de la recherche économique de Natixis Asset Management et de Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas.

"Avec une consommation en hausse de 0,4% en novembre, après un recul de 0,8% en octobre, cela ne va pas faire un chiffre très robuste au quatrième trimestre. Nous aurons une croissance autour de zéro et donc un chiffre global de 0,3% sur l'année", estime M. Waechter.

"Avec une consommation en berne, 2015 ne s'annonce pas sous des auspices favorables", renchérit M. Barbet, pessimiste aussi pour une autre composante du PIB: l'investissement.

"Les marges des entreprises, qui étaient tombées très très bas restent très très bas", dit-il dans une allusion à la hausse "relativement négligeable" d'un dixième de point de ce taux de marge, défini comme le rapport entre l'excédent brut d'exploitation des entreprises non financières et leur valeur ajoutée, et qui s'est établi à 29,5% au troisième trimestre.

- Les prix du pétrole, l'élément clé -

"Des taux de marge comme ça on n'en a pas vu depuis 1986", rappelle-t-il, jugeant possible une hausse au quatrième trimestre grâce à la baisse des prix

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfouche2 le mercredi 24 déc 2014 à 14:19

    Croissance modeste comme le président du même tonneau !

  • M8252219 le mercredi 24 déc 2014 à 13:47

    Tant que les richesses produites en France seront aspirées et englouties pas des professions et corporations improductives:ÉLUS ET FONCTIONNAIRES EN TROP GRAND NOMBRE OU PAR DES ENTREPRISES (ANCIEN MONOPOLE D'ÉTAT) SANS AUCUNE PRODUCTIVITÉ AU STATUT HYPER PRIVILÉGIÉ ET SANS AUCUN RISQUE sncf edf intermittents du spectacle,dockers exct.... PERSONNE NE S'EN SORTIRA

  • M2904663 le mercredi 24 déc 2014 à 12:18

    Non, rien à voir avec l'Euro ou l'Europe. Merci à notre Etat qui dépense et gaspille, depuis 35 ans, plus que ce qu'il n'encaisse

  • arno83as le mercredi 24 déc 2014 à 12:12

    merci de dire n'importe quoi M8614773, ça fait plaisir :D

  • M8614773 le mercredi 24 déc 2014 à 12:09

    c'est avec ca qu'il compte rembouser la dette ?je rappelle qu'a 3% de croissance nous rembourssons tout juste les interets aux bankster !merci l'europe et l'euro !