France : croissance limitée à 0,4% en 2013, dit Bruxelles

le
0
La Commission européenne estime que Paris ne pourra pas tenir son objectif de réduction des déficits publics à 3% du PIB en 2013, à moins de faire 4 milliards d'euros d'économies en plus sur son budget?

Même s'il s'y attendait, le gouvernement français se prend aujourd'hui une douche froide de Bruxelles. La Commission européenne vient en effet d'annoncer qu'elle anticipe une progression du PIB de 0,4% en 2013 -la même prévision que celle du FMI. Un chiffre en deçà des prévisions officielles de Bercy, aujourd'hui de 0,8%.

La différence - certes un peu plus que l'épaisseur du trait - ne serait pas inquiétante si l'enjeu des finances publiques n'était pas si important. Car moins de croissance que prévu, cela veut dire, mois d'activité, moins de consommation... donc moins de rentrées fiscales. La Commission prévoit 3,5% de déficit public en 2013 et en 2014, au lieu des 3% anticipés par le gouvernement.

En d'autres termes, Bruxelles annonce aujourd'...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant