France: croissance de 0,6% confirmée au 1er trimestre.

le
0

(CercleFinance.com) - La croissance du PIB français en volume accélère à +0,6% au premier trimestre 2016, après +0,4% fin 2015, selon l'Insee qui confirme donc sa précédente estimation, diffusée le 30 mai.

Les dépenses de consommation des ménages se redressent nettement début 2016 (+1,1% après +0,1%), et la formation brute de capital fixe (FBCF) totale accélère (+1,4% après +1%).

Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) contribue à la croissance du PIB pour +1,0 point au premier trimestre (après +0,4 point fin 2015).

Les exportations marquent le pas (0,0% après +0,8%) tandis que les importations ralentissent nettement (+0,8% après +2,8%). Ainsi, le solde extérieur pèse de nouveau sur la croissance du PIB (-0,2 point, après -0,6 point).

De son côté, la contribution du comportement de stockage des entreprises redevient négative en début d'année : -0,2 point, après +0,6 point fin 2015.

En termes nominaux, le revenu disponible brut (RDB) des ménages accélère (+0,6%). En effet, la masse salariale reçue par les ménages accélère légèrement (+0,8%) et les impôts sur le revenu et le patrimoine ralentissent nettement (+0,3%).

Le taux de marge des sociétés non financières (SNF) augmente de nouveau, de 31,6% à 32,1% et atteint ainsi son plus haut niveau depuis le quatrième trimestre 2008.

Enfin, le besoin de financement des administrations publiques (APU) augmente à nouveau, atteignant 3,4% du PIB après 2,8% au quatrième trimestre 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant