France-Création d'une structure de prise en charge des djihadistes

le
4

PARIS, 29 avril (Reuters) - Manuel Valls a annoncé mercredi la création, d'ici à la fin de l'année, d'une "structure" de prise en charge des jeunes Français de retour de zones de djihad comme la Syrie. La France a mis en place il y a environ un an une plate-forme de signalement pour les familles qui soupçonnent la radicalisation d'un proche. "Nous devons explorer de nouvelles pistes", a déclaré le Premier ministre lors d'un discours en clôture de rencontres internationales de magistrats antiterroristes à Paris. "Une structure sera créée d'ici la fin d'année afin de prendre en charge, sur la base du volontariat, des jeunes de retour de zones de conflit et ne faisant pas, bien sûr, l'objet de poursuites judiciaires", a-t-il ajouté. "Par un accompagnement individualisé, une prise en charge psychologique et un encadrement renforcé, ces jeunes devraient retrouver toute leur place dans notre société." Quelque 1.605 Français ou résidents en France sont impliqués dans des filières de départ vers la Syrie et l'Irak, 445 sont actuellement en Syrie et 99 sont morts sur place, a rappelé le Premier ministre. (Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1227497 le mercredi 29 avr 2015 à 14:05

    d'accord avec janaliz

  • janaliz le mercredi 29 avr 2015 à 14:01

    Je propose Cayenne, sans gardien, simplement quelques crocodiles dans les douves entourant le bâtiment ainsi "protégé"...

  • M8869453 le mercredi 29 avr 2015 à 13:23

    Pourquoi ces jeunes sont-ils en rupture avec l'Occident ? Pas sûr qu'un centre de réinsertion change grand-chose

  • M940878 le mercredi 29 avr 2015 à 13:15

    c'est le contribuable , bien français lui , qui va payer encore ?