France-Coulibaly contrôlé par hasard avant les attentats-presse

le
5

PARIS, 20 janvier (Reuters) - Amedy Coulibaly a été contrôlé par hasard le 30 décembre à Paris, à bord d'une voiture louée, quelques jours avant de tuer une policière le 8 janvier et quatre juifs le lendemain, écrit le Canard enchaîné à paraître mercredi. Deux motards de la préfecture de police ont consulté le fichier des personnes recherchées et vu une mention leur demandant d'obtenir des renseignements sans attirer l'attention pour un suspect appartenant à la mouvance islamiste, précise l'hebdomadaire satirique. Ils auraient informé leur hiérarchie et les services antiterroristes, mais personne n'aurait réagi. "Aucune surveillance, pas de filature", ajoute Le Canard enchaîné, pour qui il était permis de se poser quelques questions. La préfecture de police de Paris (PP) et le ministère de l'Intérieur n'ont pas réagi dans l'immédiat aux informations de l'hebdomadaire, qui publie un fac similé avec des extraits du rapport d'un des motards. Amedy Coulibaly a pris quelques heures plus tard la route de l'Espagne avec sa compagne Hayat Boumeddiene, qu'il a déposée à l'aéroport de Madrid avec trois autres proches. Les autorités turques ont confirmé l'arrivée à Istanbul de la jeune femme, précisant qu'elle était ensuite entrée en Syrie le 8 janvier. Amedy Coulibaly est pour sa part revenu en France, où, au lendemain de l'attentat à Charlie Hebdo, il a tué le 8 janvier une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine) et le lendemain quatre juifs dans un supermarché porte de Vincennes. Selon le Canard enchaîné, les motards de la PP n'ont commis aucune faute puisque la consigne était de ne pas interpeller ce membre de la mouvance islamiste mais l'épisode laisse aux forces de l'ordre un lourd sentiment de frustration. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le vendredi 23 jan 2015 à 17:54

    Et avec ça on va controller et exposer à l'arbitraire encore plus les braves gens. Celui qui siffle sur le president sera enfermé plus surement qu'un terroriste en puissance ... ou un détraqué suivi mais qu'on laisse avec arme.

  • gnapi le vendredi 23 jan 2015 à 17:51

    §une prevue de plus que les lois suffisent. Que les services de renseignements font leur boulot. Mais que du coté du Ministère de la Justice, du coté des juges des liberté ou de celle des politiques en charge des autorités il y a tout un dogmatism à abandonner.

  • M7097610 le mardi 20 jan 2015 à 18:41

    ils auraient voulu se montrer indispensables et utiles, ils n'auraient rien fait d'autre que de laisser tranquilles ces personnages, juste le temps de réaliser quelques méfaits. Le coup de la pièce d'identité abandonnée, ça me turlupine toujours ...

  • M1178616 le mardi 20 jan 2015 à 18:33

    hilarant......qui est ministre de l'intérieur. Espérons que la commission d'enquête nous livre la vérité et HOLLANDE, VALLS , CAZENEUVE vont dégrigoler dans les sondages.

  • manx750 le mardi 20 jan 2015 à 18:21

    effectibvement Valls Hollande et Cazeneuve ont bien géré les islamistes en France et assuré la sécurité des Français MDR ! et les pigeons leur donnent + 20 points dans les sondages !Encore un pb et ils auront 40 points ? Démissions pour amateurisme et carences ! !