France-Copé mis en examen dans l'affaire des pénalités de Sarkozy

le
0

(Actualisé avec mise en examen) PARIS, 3 février (Reuters) - Jean-François Copé a été mis en examen pour abus de confiance dans l'enquête sur les pénalités pour dépassement de frais de campagne électorale payées par le parti pour le compte de Nicolas Sarkozy, a-t-on appris mardi de source judiciaire. L'ancien président de l'UMP avait été entendu dans la matinée par les juges chargés de l'enquête au pôle financier du parquet de Paris, a-t-on précisé de même source à Reuters. L'ancien chef de l'Etat, qui a retrouvé la présidence de l'UMP, a finalement réglé fin 2014 au parti ces pénalités liées à l'invalidation de ses comptes de campagne de 2012. Il a alors adressé au trésorier du parti un chèque de 363.615 euros. La régularité de leur prise en charge par l'UMP était notamment contestée par son ancien ministre, François Fillon, et le parquet de Paris avait ouvert le 6 octobre une information judiciaire. (Emmanuel Jarry et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant