France-Copé entendu en témoin assisté dans l'affaire Bygmalion

le
0
    PARIS, 8 février (Reuters) - L'ancien président de l'ex-UMP, 
Jean-François Copé, est entendu depuis lundi matin en tant que 
témoin assisté par les juges chargés de l'affaire Bygmalion , un 
dossier lié au financement de la campagne présidentielle de 
Nicolas Sarkozy en 2012, a-t-on déclaré à Reuters de source 
judiciaire. 
    L'enquête porte sur des fausses factures présumées émises 
pour un montant de 18 millions d'euros par la société Bygmalion, 
qui était alors dirigée par des proches de Jean-François Copé, 
pour couvrir des dépassements du budget de campagne. 
    Le parquet de Paris a élargi le 26 octobre l'enquête à 
d'autres dépenses de l'ex-UMP, d'un montant de 13,5 millions 
d'euros. 
    Quatre acteurs de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 ont 
été mis en examen en janvier dans ce volet, dont le trésorier et 
le directeur de campagne Philippe Briand et Guillaume Lambert, 
déjà en examen dans le dossier Bygmalion.   
    Nicolas Sarkozy est revenu à la présidence de l'UMP, qui a 
changé de nom pour devenir "Les Républicains". 
    Au total, 13 personnes ont été mises en examen dans 
l'affaire Bygmalion, parmi lesquelles d'anciens responsables de 
la campagne de l'ex-chef de l'Etat, d'ex-cadres de l'UMP et 
d'anciens responsables de la société. 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant