France-Cinq interpellations en lien avec Mehdi Nemmouche

le
0

PARIS, 9 décembre (Reuters) - Cinq personnes soupçonnées d'avoir eu des liens avec Mehdi Nemmouche, auteur présumé du quadruple meurtre du musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier, ont été interpellées à Marseille, a indiqué mardi le ministre de l'Intérieur. Interrogé par des journalistes sur ces arrestations annoncées par des médias, Bernard Cazeneuve a répondu : "Chaque semaine nous procédons à la judiciarisation de la situation de ceux qui reviennent en France après avoir été engagés sur le théâtre d'opérations terroristes en Irak et en Syrie". "C'est dans ce cadre que ces arrestations sont intervenues ce matin", a-t-il ajouté, soulignant que près de 500 personnes étaient concernées par les procédures judiciaires en cours liées à des actes terroristes. "Nous sommes déterminés à démanteler les filières terroristes en France (...) pour que le droit passe, qu'elles soient mises hors d'état de nuire. C'est ce qui s'est passé ce matin à Marseille", a ajouté Bernard Cazeneuve. Les enquêteurs cherchant à déterminer pourquoi Mehdi Nemmouche, 29 ans, soupçonné d'avoir combattu avec des djihadistes en Syrie, s'était rendu à Marseille, où il a été interpellé le 30 mai à la descente d'un bus. Le jeune homme, qui a été remis fin juillet à la justice belge pour y répondre de la tuerie de Bruxelles, était en possession d'un revolver et d'une kalachnikov. Avant de se rendre en Syrie, Medhi Nemmouche, originaire de Roubaix (Nord) avait été incarcéré à cinq reprises en France, selon le parquet. (Emile Picy et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant