France-Cinq élections législatives partielles à venir

le
0
    PARIS, 25 février (Reuters) - Cinq élections législatives 
partielles sont prévues en France dans les prochains mois après 
la démission jeudi, pour cause de santé, du député socialiste du 
Bas-Rhin Armand Jung, dont la circonscription risque de passer à 
droite. 
    Quatre autres législatives partielles étaient déjà prévues 
après les démissions en janvier des députés Les Républicains 
Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et Gérald Darmanin, élus en 
décembre respectivement présidente de la région Ile-de-France, 
président et vice-président de la région 
Nord-Pas-de-Calais-Picardie. 
    Ces trois élections législatives partielles auront lieu les 
13 et 20 mars. 
    Une autre partielle est prévue au printemps -- la date n'est 
pas encore fixée -- après le retour au gouvernement de Jean-Marc 
Ayrault (PS), nommé ministre des Affaires étrangères. 
    Son suppléant Jean-Pierre Fougerat, qui l'avait remplacé à 
l'Assemblée lorsqu'il était Premier ministre, est décédé en 
février 2015. 
    Les circonscriptions de Valérie Pécresse (Yvelines), Xavier 
Bertrand (Aisne) et Gerald Darmanin (Nord) devraient rester à 
droite. 
    La circonscription de Jean-Marc Ayrault, en 
Loire-Atlantique, est solidement ancrée à gauche. En revanche 
celle d'Armand Jung avait été gagnée de justesse en 1997 par la 
gauche. 
    Pour les quatre députées entrées au gouvernement le 11 
février ce sont leurs suppléants qui occuperont leur siège à 
l'Assemblée. 
    Estelle Grelier, Erika Bareigts et Hélène Geoffroy, toutes 
trois socialistes, ont des suppléants socialistes. En revanche 
l'écologiste Barbara Pompili a un suppléant socialiste réputé 
"frondeur". 
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant