France-Chine : des contrats et de la coopération programmés

le
0
La visite du président chinois s'annonce fructueuse pour les sociétés françaises. Nicolas Sarkozy en profiterait pour établir des positions communes sur le yuan, les matières premières et la réforme des institutions mondiales.

L'homme le plus influent du monde arrive ce jeudi en France. Auréolé de ce titre que vient de lui décerner le magazine Forbes, qui le place ainsi au sommet du palmarès mondial, devant le président américain Barack Obama, Hu Jintao va passer trois jours à Paris, où il devrait signer une rafale de contrats et tenter de trouver des positions communes avec le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy.

Le président de la République populaire de Chine devrait ainsi acheter une centaine d'appareils à Airbus, commander deux réacteurs EPR et un approvisionnement en uranium auprès d'Areva, et conclure un accord de coopération durable entre le groupe énergétique chinois CPI et Total, pour construire une usine de gazéification de charbon en Chine.

Ces accords commerciaux devraient atteindre un montant total de plusieurs milliards de dollars, qui «sera de loin plus important que lors des précédentes visites des dirigeants européens à Pékin, ou de dirigeants chinois à l'étranger», a co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant