France-Cent dix-huit nouvelles perquisitions, 25 gardés à vue

le
0

PARIS, 18 novembre (Reuters) - Cent dix-huit nouvelles perquisitions administratives ont été menées dans la nuit de mardi à mercredi dans le cadre des mesures décidées après les attentats qui ont fait 129 morts à Paris et Saint-Denis, annonce le ministère de l'Intérieur. Des perquisitions sans lien direct avec l'enquête sur ces attaques ont ainsi été effectuées pour la troisième nuit consécutive, portant leur total à 414 depuis dimanche soir. Dans la nuit de mardi à mercredi, policiers et gendarmes ont procédé à "29 interpellations conduisant à 25 gardes à vue. Trente-quatre armes ont été saisies et 16 découvertes de stupéfiants ont été opérées", précise le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. En trois jours, il a été procédé à 64 interpellations ayant conduit à 60 gardes à vue, à la saisie de 75 armes dont 11 armes de guerre. Cent dix-huit assignations à résidence ont en outre été prononcées. Une perquisition a notamment concerné mercredi matin les locaux d'Air France Cargo, a-t-on appris auprès de la compagnie. Les locaux de FedEx et Brinks ont également été fouillés par les enquêteurs. (Gregory Blachier, avec Cyril Altmeyer)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant