France-Cazeneuve se dit "blessé" par les accusations sur Sivens

le
3

PARIS, 30 octobre (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est dit "indigné" et "blessé" jeudi par les accusations portées contre son administration et lui-même après le drame de Sivens, dans le Tarn, où un opposant au projet de barrage a été retrouvé mort dans la nuit de samedi à dimanche. Sous le feu des critiques des écologistes et de l'extrême gauche, Bernard Cazeneuve avait indiqué mercredi qu'il n'avait "aucunement l'intention" de démissionner. "Si des fautes ont été commises, il y aura des sanctions (...) et en même temps on n'est pas dans un pays de justice expéditive", a-t-il dit jeudi sur France Info. "J'ai été profondément indigné et blessé des accusations qui ont été portées à l'encontre de mon administration et à mon encontre par des gens qui prennent des postures sans savoir", a-t-il ajouté. Selon le procureur d'Albi, Rémi Fraisse, 21 ans, a sans doute été victime d'une grenade offensive du type de celles utilisées par les forces de l'ordre. Bernard Cazeneuve a annoncé mardi qu'il en suspendait l'utilisation. Une information judiciaire contre X a été ouverte mercredi pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, faits commis par une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions", a annoncé le procureur de la République de Toulouse, Pierre-Yves Couilleau. (voir ID:nL5N0SO5US ) (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2011639 le jeudi 30 oct 2014 à 10:13

    indigné et blessé ex vacancier pendant 27 mois en Algèrie ou nous maintenions l'ordre (sic) j'ai eu l'occasion d'utiliser les grenades offensives afin de blesser, immobiliser voire tuer, il est donc ignoble d'en balancer une dans une caravane occupée par 3 femmes quand a en lancer ou tirer une dans le dos les juges ne sont pas tendres pour ce genre d'exercice...

  • Ross007 le jeudi 30 oct 2014 à 10:03

    C'est bien connu, un politique n'est jamais responsable de quoique ce soit.

  • janaliz le jeudi 30 oct 2014 à 09:51

    Lui est blessé, mais l'autre est mort. Il y a juste un hiatus...