France-Cazeneuve dénonce "un acte terroriste abject" à Magnanville

le
0
    * Réunion à l'Elysée avec Valls, Cazeneuve, Urvoas 
    * Plus de 100 arrestations depuis début 2016, dit Cazeneuve 
 
 (Actualisé avec autres citations, arrestations) 
    PARIS, 14 juin (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur 
français, Bernard Cazeneuve, a qualifié mardi d'"acte terroriste 
abject" l'assassinat d'un couple de policiers commis à l'arme 
blanche lundi soir dans les Yvelines, en région parisienne. 
    "Un acte terroriste abject a été commis hier à Magnanville", 
a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion à l'Elysée autour de 
François Hollande.  
    Le Premier ministre, Manuel Valls, le ministre de la 
Justice, Jean-Jacques Urvoas, et le secrétaire général de 
l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet, ont participé à ce rendez-vous qui 
visait, selon l'entourage du président, à "échanger les 
informations recueillies" sur l'attaque de lundi soir, qui a 
mobilisé les policiers du Raid.   
    Sans entrer dans les détails de l'enquête, Bernard Cazeneuve 
a évoqué l'importance de la "menace" actuelle, dans laquelle il 
a inclus la fusillade qui a fait 50 morts à Orlando, en Floride. 
  
    La mobilisation des forces de l'ordre en France a selon lui 
conduit à l'arrestation de "plus de cent individus" depuis le 
début de l'année 2016, "témoignant d'une activité extrêmement 
intense de la section anti-terroriste de la Direction centrale 
de la police judiciaire et de la Direction générale de la 
sécurité intérieure".    
    Le ministre de l'Intérieur s'est ensuite rendu dans les 
Yvelines pour aller à la rencontre des collègues des deux 
fonctionnaires tués.  
 
 (Myriam Rivet et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant