France-Cazeneuve défend le maintien de Taubira au gouvernement

le
6
    PARIS, 10 janvier (Reuters) - Bernard Cazeneuve a défendu 
dimanche le maintien au gouvernement de Christiane Taubira, 
estimant que la garde des Sceaux "faisait le travail", malgré 
ses déclarations sur la déchéance de nationalité et les appels à 
la démission de l'opposition de droite et du centre.  
    "Christiane Taubira dans le contexte de lutte contre le 
terrorisme (...) fait le travail qui est le sien", a dit le 
ministre de l'Intérieur dans "Grand Rendez-Vous Europe 1-Le 
Monde-iTELE".   
    "Elle fait le travail et lorsque nous décidons de porter 
ensemble un certain nombre de mesures (...) je n'ai pas devant 
moi une garde des Sceaux qui essaie dans les atermoiements 
d'altérer l'efficacité de la lutte antiterroriste", a-t-il 
ajouté.  
    La ministre de la Justice a réitéré cette semaine son 
opposition à la déchéance de nationalité pour les binationaux 
nés en France coupables d'actes de terrorisme - mesure pproposée 
par le couple exécutif dans la foulée des attentats du 13 
novembre - tout en assurant François Hollande de sa loyauté 
"totale".  
    Plusieurs responsables du centre et de la droite, parmi 
lesquels François Bayrou, Jean-Christophe Lagarde ou Thierry 
Solère, ont jugé la position de la garde des Sceaux "intenable" 
et ont appelé à son départ du gouvernement.  
    Le FN, par la voix de son vice-président Florian Philippot, 
a quant à lui réclamé explicitement sa démission.      
    Sous la 5e République, "il n'est pas interdit à des 
ministres d'avoir "un cerveau, des convictions et des les 
exprimer", a dit Bernard Cazeneuve. Mais "la clef de voûte des 
institutions c'est la parole présidentielle, d'ailleurs 
Christiane Taubira a elle-même dit que la parole présidentielle 
s'était exprimée".  
    Selon un sondage Ifop pour iTELE, 54% des Français estiment 
que Christiane Taubira peut rester au gouvernement malgré son 
opposition à la déchéance de nationalité  ID:nL8N14T0ND . 
 
 (Marine Pennetier, édité par Eric Faye) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 11 mois

    "faisait le travail" ! comme si défaire la France qu'elle exècre, elle qui se voyait maréchale présidente en Guyane, détruire les valeurs et la société c'était "faire le travail". Si j'étais ce monsieur, compte tenu de ses succès enregistrés contre le terrorisme, j'aurais démissionné depuis longtemps.

  • M940878 il y a 11 mois

    les nuls parasites se soutiennent

  • delapor4 il y a 11 mois

    Les Etats ont été créés avec comme première mission d'assurer la sécurité de leurs citoyens, pas d'accueillir leurs ennemis et de les entretenir. L'Europe n'est plus à prendre, elle est à ramasser. La classe dirigeante est ivre de trahison. Le contrat social est rompu, l'insurrection devenue légitime.

  • dhote il y a 11 mois

    Pour la virer il faut du courage et ce n'est pas la qualité première de ce gouvernement.

  • kurki il y a 11 mois

    Démission ! Et sinon, limogeage !

  • M8637171 il y a 11 mois

    En fait le ministre de la justice devrait élaborer des lois claires contre le travail de radicalisation effectués par des petits groupes organisés en secte. ces lois permettraient de lutter vraiment contre le terro risme par anticipation. mais Taubira la dog matique est ministre alors rien ne fait. c'est de la complicité par incompétence et aveuglement dogmatique.