France-Cambadélis évoque une primaire à gauche l'hiver prochain

le
0
    PARIS, 21 février (Reuters) - Le premier secrétaire du Parti 
socialiste estime dans une interview au Journal du Dimanche que 
le meilleur moment pour une primaire à gauche destinée à 
désigner un candidat pour l'élection présidentielle de 2017 
serait l'hiver prochain. 
    Jean-Christophe Cambadélis justifie l'idée d'une "primaire 
sans préalables et sans préjugés" de toute la gauche par la 
nécessité de sélectionner le meilleur candidat unique possible 
face à la droite et à l'extrême-droite.   
    "Si cette primaire sans préalables et sans préjugés permet 
de sélectionner le meilleur candidat de la gauche, c'est une 
bonne idée, et il faut l'organiser", explique-t-il. "Je n'ai 
aucun souci. Je pense que le candidat le plus crédible par temps 
de crise est le président de la République (François Hollande)." 
    "Pour moi, elle doit avoir lieu à l'hiver prochain, en 
décembre ou en janvier. Le président de la République, s'il 
était candidat, n'aurait pas obligation de participer à tous les 
débats (...) Il n'a pas de problème de notoriété!" ajoute-t-il. 
    Jean-Christophe Cambadélis réaffirme que la condition de 
l'organisation d'une telle primaire est que tout le monde 
s'engage à soutenir le vainqueur.  
    Il assure que pour François Hollande, qui a subordonné sa 
candidature à une baisse du chômage, "tout est ouvert". 
    "Mon rôle, c'est de préparer les conditions pour que, quel 
que soit le candidat, il puisse choisir soit d'y aller soit de 
se passer de cette primaire. Mon mandat, c'est de rassembler les 
gauches et les écologistes: au candidat ensuite de décider." 
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant