France-Bulgarie (3-1) : Renaissance et Mundial !

le
0
France-Bulgarie (3-1) : Renaissance et Mundial !
France-Bulgarie (3-1) : Renaissance et Mundial !

Les Bleus iront en Coupe du monde ! Enfin Absente de toutes les compètes depuis le Mondial 1966, la bande à Michel & Michel, Hidalgo et Platini, se qualifie pour l'Argentine en battant la Bulgarie 3-1 au Parc des Princes. Les Bleus quittent la lose pour (presque) toujours France - Bulgarie : 3-1 Qualifications pour la Coupe du monde 1978
16 novembre 1977 - Parc des Princes

Est-ce qu'on détestait les Bulgares en 1977 ? Ben, oui. Pas de la haine atroce. Mais on n'aimait pas, c'est tout. OK, y avait Sylvie Vartan. Elle était jolie, mais elle avait épousé un Américain, Johnny Hallyday. Les publicitaires de l'époque avaient aussi essayé de nous refourguer un produit laitier nouveau, les yaourts Kremly, "au bon goût bulgare", sur fond de grandes chevauchées de cavaliers cosaques (authentique). Pas dégueu, Kremly. Mais de là à aimer la Bulgarie En 77, c'était encore la Guerre froide et la Bulgarie émargeait au Pacte de Varsovie : des Bolchos, quoi ! Et puis pour nous, les Bulgares s'appelaient tous Metchmov, parlaient guttural, dévoraient les enfants au saut du lit et trichaient dans tous les sports ! Nous y voilà La France du foot n'avait jamais oublié que nos Bleus encore merveilleux avaient manqué la Coupe du monde 1962 à cause des horribles Bulgariens. Dans une poule de qualif à trois (France, Bulgarie, Finlande), le dernier match décisif devait se dérouler à Sofia. Les Bleus en tête du groupe n'avaient besoin que d'un match nul pour aller au Mundial chilien. Ils perdirent 1-0 sur un but chelou de Metchmov sur un coup franc bidon à la 89e minute ! Avec 6 points chacun, il fallu jouer un match d'appui à Milan, que les Bulgares gagnèrent 1-0 (Metchmov, encore).

Mais la légitime détestation nationale de tous les Metchmov de la planète avait été ravivée par le premier match des qualifs pour le Mundial 78 en Argentine. C'était en octobre 1976, un Bulgarie-France de sinistre mémoire. "Monsieur Foote, vous êtes un salaud !" : la fameuse saillie en direct live de feu Thierry Roland, c'était à l'occasion de ce match insensé, toujours à Sofia (comme en 1961), où les Bleus s'étaient encore scandaleusement fait voler ! En cause, un arbitrage très orienté en faveur des Metchmov. Un but hors-jeu de Metchmov avait ramené le score à 2-1 pour la France juste avant la mi-temps (coufrandeplatini et Lacombe). Mais c'est à l'ultime minute que mister Foote avait accordé un péno ultra bidon aux Bulgarois qui étaient revenus à 2-2. Si Metchmov marquait, la France serait...




France - Bulgarie : 3-1 Qualifications pour la Coupe du monde 1978
16 novembre 1977 - Parc des Princes

Est-ce qu'on détestait les Bulgares en 1977 ? Ben, oui. Pas de la haine atroce. Mais on n'aimait pas, c'est tout. OK, y avait Sylvie Vartan. Elle était jolie, mais elle avait épousé un Américain, Johnny Hallyday. Les publicitaires de l'époque avaient aussi essayé de nous refourguer un produit laitier nouveau, les yaourts Kremly, "au bon goût bulgare", sur fond de grandes chevauchées de cavaliers cosaques (authentique). Pas dégueu, Kremly. Mais de là à aimer la Bulgarie En 77, c'était encore la Guerre froide et la Bulgarie émargeait au Pacte de Varsovie : des Bolchos, quoi ! Et puis pour nous, les Bulgares s'appelaient tous Metchmov, parlaient guttural, dévoraient les enfants au saut du lit et trichaient dans tous les sports ! Nous y voilà La France du foot n'avait jamais oublié que nos Bleus encore merveilleux avaient manqué la Coupe du monde 1962 à cause des horribles Bulgariens. Dans une poule de qualif à trois (France, Bulgarie, Finlande), le dernier match décisif devait se dérouler à Sofia. Les Bleus en tête du groupe n'avaient besoin que d'un match nul pour aller au Mundial chilien. Ils perdirent 1-0 sur un but chelou de Metchmov sur un coup franc bidon à la 89e minute ! Avec 6 points chacun, il fallu jouer un match d'appui à Milan, que les Bulgares gagnèrent 1-0 (Metchmov, encore).

Mais la légitime détestation nationale de tous les Metchmov de la planète avait été ravivée par le premier match des qualifs pour le Mundial 78 en Argentine. C'était en octobre 1976, un Bulgarie-France de sinistre mémoire. "Monsieur Foote, vous êtes un salaud !" : la fameuse saillie en direct live de feu Thierry Roland, c'était à l'occasion de ce match insensé, toujours à Sofia (comme en 1961), où les Bleus s'étaient encore scandaleusement fait voler ! En cause, un arbitrage très orienté en faveur des Metchmov. Un but hors-jeu de Metchmov avait ramené le score à 2-1 pour la France juste avant la mi-temps (coufrandeplatini et Lacombe). Mais c'est à l'ultime minute que mister Foote avait accordé un péno ultra bidon aux Bulgarois qui étaient revenus à 2-2. Si Metchmov marquait, la France serait...




...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant