France/Automobile : la réduction du bonus écologique entérinée au Journal officiel

le
0
BlueSkyImage/shutterstock.com
BlueSkyImage/shutterstock.com

(AFP) - Le bonus écologique, qui bénéficiait aux conducteurs à l'achat d'une voiture à faible consommation de carburant, va être fortement réduit et ne favorisera désormais plus que les véhicules hybrides ou électriques, selon un décret paru jeudi au journal officiel.

Ce bonus écologique aminci, révélé début octobre par des sources gouvernementales, entre en vigueur au 1er novembre. Le décret, publié jeudi, affiche sa préférence pour les motorisations alternatives.

"Le dispositif d'aide à l'acquisition de véhicules propres, dit "bonus écologique", est modifié dans le sens d'un soutien renforcé aux véhicules hybrides et électriques. Les aides destinées aux véhicules thermiques sont quant à elles diminuées et ne concernent désormais que les véhicules les plus vertueux", indique le décret.

Concrètement pour les motorisations classiques, seuls les véhicules traditionnels émettant entre 60 et 90 grammes de CO2 par kilomètre conservent une prime, toutefois rabotée à 150 euros, contre 550 euros jusqu'ici.

C'est notamment le cas de petites voitures comme la Twingo diesel (Renault) et la Peugeot 208.

Les véhicules qui émettent entre 90 et 105 grammes de CO2, qui bénéficiaient d'un bonus de 200 euros en 2013, n'en bénéficient plus.

Les motorisations alternatives subissent elles aussi la réduction de l'incitation à l'achat.

Les voitures électriques voient leur bonus revenir de 7.000 à 6.300 euros, les hybrides passent de 4.000 à 3.300 et les hybrides rechargeables à 4.000 (contre 4.500 ou 5.000 auparavant suivant les cas).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant