France-Arménie en cinq questions

le
0
France-Arménie en cinq questions
France-Arménie en cinq questions

Lassana Diarra et Mamadou Sakho ont-ils performé pour leur retour dans le onze de départ de Didier Deschamps ? Karim Benzema a-t-il fait taire les critiques ? Retour en cinq questions sur le match international de jeudi soir entre la France et l'Arménie.

L.Diarra a-t-il convaincu pour son retour ?

ET PAS QU’UN PEU. Pour son grand retour après plus de cinq ans d’absence, Lassana Diarra (30 ans) a immédiatement bénéficié de la confiance de Didier Deschamps, qui n’a pas hésité à le jeter directement dans le grand bain. Et après avoir épaté les observateurs sous les couleurs de l’OM, l’ancien joueur du Real Madrid ou encore du Lokomotiv Moscou a globalement fait du bon boulot, même si c’est lui qui perd le ballon sur la première véritable offensive arménienne de la première période (19eme). Sobre et le plus souvent efficace, le Marseillais a clairement marqué des points ce jeudi soir. Son expérience pourrait s’avérer précieuse pour assurer le relais entre Didier Deschamps et les coéquipiers d’Hugo Lloris. Vraiment bluffant et la belle histoire de l’été se poursuit. En attendant Abou Diaby ?

Sakho a-t-il stabilisé la charnière ?

PAS SPECIALEMENT. En l’absence de Laurent Koscielny (ischio-jambiers), c’est Mamadou Sakho qui était associé en charnière à Raphaël Varane. Après avoir ciré le banc en début de saison, l’ancien Parisien a récemment prolongé son contrat et retrouvé du temps de jeu avec Liverpool (qui a officialisé jeudi soir la nomination de Jürgen Klopp, en lieu et place de Brendan Rodgers). De quoi convaincre Didier Deschamps de le rappeler, mais sa prestation de jeudi soir n’a pas spécialement marqué les esprits. Compte tenu de la faible opposition, on l’attendait plus souverain dans ses interventions. « Mamad » s’est fait une frayeur par mi-temps (26eme et 62eme) et il faudra le revoir à l’œuvre dans d’autres circonstances pour réellement pouvoir juger de son come-back. L’essentiel a néanmoins été assuré aujourd’hui avec un clean sheet (le 33eme de la carrière d’Hugo Lloris avec les Bleus) et ça doit l’aider au niveau de la confiance.

Cabaye a-t-il profité du forfait de Pogba ?

OUI. Attendu comme titulaire, Paul Pogba a finalement été contraint de quitter le rassemblement de l’équipe de France. Touché à la cheville droite lors de l’entraînement de mercredi soir, le milieu de terrain international français de la Juventus Turin ne s’est pas remis d’un contact survenu avec Yohan Cabaye. Et c’est justement l’ancien Lillois et Parisien qui a pris sa place de titulaire face à l’Arménie. Transféré lors du Mercato d’été à Crystal Palace, le natif de Tourcoing a retrouvé des couleurs en Premier League (il a encore marqué le week-end dernier contre WBA) et ça ne peut que lui être bénéfique dans l’optique de l’Euro 2016. Dans un rôle de milieu de terrain relayeur, qui lui convient davantage que celui de sentinelle, le numéro 6 a su profiter de l’opportunité, notamment avec un but magnifique en seconde période (55eme). Compte tenu de la concurrence en Edf, il ne sera pas aisé de confirmer sur la durée, mais le numéro 6 reste clairement dans le coup.

Griezmann avait-il déjà marqué en tant que titulaire ?

NON. Ce jeudi soir, Antoine Griezmann, l’attaquant international français de l’Atlético Madrid, a inscrit son sixième but en équipe de France. Et il s’agit du premier dans la peau d’un titulaire. Efficace dans un rôle de joker, l’ancien joueur de la Real Sociedad montre ainsi qu’il peut aussi tirer son épingle du jeu en étant aligné d’entrée de jeu. Et Didier Deschamps a sûrement dû recevoir le message. Son entente avec Karim Benzema est également prometteuse (voir ci-dessous).

Benzema a-t-il retrouvé le chemin des filets ?

OUI. Aligné aux côtés de Mathieu Valbuena et d’Antoine Griezmann, Karim Benzema a connu une entame de match discrète. Surtout visible dans un rôle de passeur, le joueur du Real Madrid a dû attendre la demi-heure de jeu pour tenter sa chance sur la première frappe cadrée de la rencontre. Mais cinq minutes plus tard, l’ancien Lyonnais a parfaitement joué le coup pour servir en une touche Antoine Griezmann, auteur de l’ouverture du score. Les deux hommes ont régulièrement cherché à combiner et c’est de bon augure pour la suite des événements. Au centre du débat ces derniers jours, Karim Benzema a ensuite donné la meilleure des réponses avec un doublé éclair (78eme et 79eme). Le tout avant de malheureusement céder sa place après avoir été touché derrière la cuisse gauche. Didier Deschamps et Rafael Benitez doivent croiser les doigts en espérant que ce ne soit pas trop grave.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant