France-Argentine : complaisance ou stratégie ?

le
1
Le 19 mars prochain, François Hollande et la présidente argentine Cristina Kirchner devraient de nouveau se rencontrer et débattre de la question de la dette.
Le 19 mars prochain, François Hollande et la présidente argentine Cristina Kirchner devraient de nouveau se rencontrer et débattre de la question de la dette.

En période de crise budgétaire et d'économies de bouts de chandelle, la France peut-elle faire l'impasse sur un milliard d'euros ? Le bon sens voudrait que non, mais les gouvernements français successifs, eux, semblent penser le contraire. Ce milliard, c'est à peu près ce que doit - avec les intérêts - l'Argentine à la République française, mais Paris ne paraît toujours pas décidé à remettre la main dessus. En 2001, le pays sud-américain est frappé par l'une des plus graves crises économiques de son histoire. En faillite, l'État argentin stoppe le remboursement de sa dette : 80 milliards à des créanciers privés et près d'une vingtaine d'autres à des bailleurs publics et à des États, dont la France. Entre 2005 et 2010, par un audacieux coup de force, l'Argentine parvient à convaincre - sans négociations - 93 % de ses créanciers privés de restructurer sa dette en acceptant une décote de 70 % de sa valeur. Buenos Aires parvient ainsi à économiser près de 60 milliards de dollars. Hors de question pour les 7 % de réfractaires qui refusent la restructuration. Parmi eux, des fonds spéculatifs "vautours", ayant racheté à prix cassés des obligations, entendent bien récupérer leur mise et tirer une plus-value juteuse en traînant l'Argentine devant la justice. En 2012, la cour d'appel de New York donne d'ailleurs raison à deux d'entre eux, NML Capital et Aurelius, et condamne l'Argentine à leur verser 1,33 milliard de dollars, sur la base...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7523987 le jeudi 13 mar 2014 à 16:02

    Je pense que ce sera fructueux : c'est encore et toujours son style de femme (observez son regard !!!!!)