France-Après Larcher, un autre "filloniste" distingué au Sénat

le
0

PARIS, 2 octobre (Reuters) - Un proche de François Fillon, Bruno Retailleau, a été élu jeudi président du groupe UMP au Sénat face à deux soutiens de Nicolas Sarkozy, Roger Karoutchi et Gérard Longuet. Mercredi, c'est un autre "filloniste", Gérard Larcher, qui a été élu à la présidence de la chambre haute après s'être imposé dans une primaire interne contre l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, soutenu par Nicolas Sarkozy, et Philippe Marini. Bruno Retailleau, réélu dimanche dernier sénateur de Vendée avec 68,5% des voix, a été élu à la tête du groupe UMP dès le premier tour avec 79 voix contre 39 pour Roger Karoutchi et 25 à Gérard Longuet, a-t-on appris auprès du groupe. Il succède au sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, qui, bien que réélu sénateur, avait décidé de ne pas se représenter. Adhérent à l'UMP depuis le début de l'année 2012, Bruno Retailleau, 53 ans, fut longtemps un proche de Philippe de Villiers, alors "patron" du département de la Vendée, et son adjoint au Mouvement pour la France (MPF). C'est à ce titre qu'il remplaça Philippe de Villiers en 1994 à l'Assemblée après le départ de ce dernier pour le Parlement européen. Il fut ensuite élu pour la première fois en 2004 au Sénat où il siégeait alors dans les rangs des non-inscrits. En 2009, il se brouille avec son mentor lorsque François Fillon lui propose un poste de secrétaire d'Etat dans son gouvernement. Il démissionne du MPF en 2010 après avoir été évincé de la direction du Puy-du-Fou. Au palais du Luxembourg, Bruno Retailleau a été l'un des fers de lance de l'opposition à la loi sur le mariage pour tous. (Emile Picy, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant