France-Appel panafricain en faveur du plan Borloo

le
0

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Le président du Parlement panafricain a lancé mardi un appel aux députés français afin qu'ils soutiennent le plan d'électrification de l'Afrique lancé par Jean-Louis Borloo. L'ancien président-fondateur de l'UDI, qui fut notamment ministre de l'Economie puis de l'Ecologie, a créé il y a un an une fondation "Energies pour l'Afrique" dont l'objet est de développer et d'améliorer l'accès à l'électricité pour "75% des Africains, soit 650 millions" de personnes qui en sont dépourvues. Le Sénat français, où la droite est majoritaire, a adopté il y a quinze jours à une large majorité une résolution dont l'objet est de soutenir le plan Borloo. S'exprimant à l'Assemblée, Roger Nkodo Dang a demandé aux pays développés qu'ils contribuent à la mise en place dès le 1er janvier 2016 d'une agence africaine de l'électrification, les besoins en fonds propres étant de "5 milliards de dollars par an pendant dix ans". Il a souhaité que le sommet Europe-Afrique sur les migrations les 11 et 12 novembre à Malte et la réunion de la COP21 début décembre à Paris soient l'occasion de parvenir à un accord. Le Parlement panafricain, créé en 2004, est une assemblée consultative qui réunit les parlements des 54 membres de l'Union africaine. (Emile Picy, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant