France : Amsalem explique les forfaits français

le
0
France : Amsalem explique les forfaits français
France : Amsalem explique les forfaits français

Le président de Fédération française d'athlétisme (FFA) a profité du Congrès électif de la Fédération internationale (IAAF) pour réagir à l'hécatombe qui touche la délégation tricolore avant les Championnats du monde d'athlétisme de Pékin (Chine) qui débutent samedi.

La liste des athlètes français absents aux prochains Mondiaux d’athlétisme de Pékin n’ayant cessé de se rallonger ces dernières semaines (Diniz, Mekhissi, Lesueur, Tamgho, Nana-Djimou, Mayer…), le président de la FFA, Bernard Amsalem, a souhaité s’exprimer, rappelant l’exigence de son sport.

« Tous ces blessés, ça permet d'éclairer les profanes sur la difficulté d'être champion en athlétisme, un sport extrêmement exigeant où il faut beaucoup s'entraîner, beaucoup travailler pour aller chercher la performance, explique Amsalem dans des propos relayés par l’Agence France Presse. Et souvent, quand on est proche du maximum de la forme, on est aussi proche de la rupture. Donc il faut jouer avec ça et ce n'est pas simple. »

Profitant de sa présence au congrès électif de la Fédération internationale (IAAF), où il a échoué dans sa quête d’un siège de vice-président au côté du nouveau patron Lord Sebastian Coe, Amsalem a également fait part de sa déception suite à ces nombreux forfaits français : « Évidemment nous sommes pénalisés par ce nombre important de blessés qui étaient pour la plupart d'entre eux des chances de médailles. Ils vont nous manquer. Pourtant, il y a un suivi médical important, nous avons une équipe médicale remarquable. Mais, voilà, à un moment le corps lâche parce que ce sont des êtres humains, ce ne sont pas des machines ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant